AFRIQUEMONDEPOLITIQUE

RDC: le nouveau gouvernement est enfin dévoilé

En République démocratique (RDC), le Premier ministre Sylvestre Illunga Illunkamba a finalement dévoilé cette nuit la composition de son gouvernement, vers 5h du matin, heure de Kinshasa, trois mois après sa nomination et sept mois après l’investiture du président Félix Tshisekedi. Les tractations ont été longues et difficiles pour parvenir à former ce gouvernement de coalition entre les plateformes du président Tshisekedi et de l’ex-président Kabila, qui a conservé la majorité au Parlement.

En République démocratique du Congo (RDC), le nouveau gouvernement dévoilé cette nuit après sept mois d’attente compte 76,9% de personnalités n’ayant jamais pris part à un gouvernement. Au total, ce nouveau gouvernement compte 65 membres : 42 sont issus des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), la plateforme pro-kabila et 23 du Cap pour le changement (Cach).

Comme attendu, le FCC de Joseph Kabila conserve la majorité des postes, même s’ils ont le plus souvent été attribués à des figures relativement nouvelles à ce niveau de responsabilité. On note quand même la présence de quelques caciques comme le ministre Azarias Ruberwa Manywa qui hérite de la Décentralisation ou encore de Steve Mbikayi Mabuluki qui était dans le gouvernement sortant. Steve Mbikayi sera donc aux Affaires humanitaires.

Le Cach à l’Intérieur

La coalition Cap pour le changement (Cach) et le FCC avaient décidé de se départager les postes régaliens. L’ex-président Kabila conserve la main sur la Justice qu’il confie à l’un de ses lieutenants, Célestin Tunda Ya Kasende, ainsi que la Défense qui revient à Aimé Ngoy Mukena.

Comme prévu la plateforme Cach du président Tshisekedi met de son côté la main sur l’Intérieur, confié à Gilbert Kankonde Malamba, un fidèle du chef de l’Etat actuel, qui était jusqu’à présent secrétaire national chargé des relations extérieures de son parti l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Le chef de l’État obtient aussi les Affaires étrangères où il place une femme, Marie Tumba Nzeza, une personnalité assez peu connue.  De son côté, l’UNC, l’union pour la nation congolaise, récupère le ministère du Budget.

17% des portefeuilles à des femmes

À noter que le très stratégique et convoité ministère des Finances revient à José Sele Yalaghuli, considéré comme un proche de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo.

Un gouvernement dans lequel 17% des portefeuilles ont été attribués à des femmes. «  C’est assez peu », a reconnu le Premier ministre qui a expliqué cependant que cette faible proportion était pondérée par la qualité des portefeuilles attribués à certaines personnalités féminines dans ce gouvernement.

Les absents

Parmi les absents de cette liste, on compte d’abord Modeste Bahati Lukwebo dont le regroupement (AFDC-A) a quitté le FCC de Joseph Kabila. Dans une lettre adressée au Premier ministre, il réclamait quatre portefeuilles dont un poste de vice–Premier ministre. Il avait même affirmé avoir également remis au Premier ministre sa liste. Ni lui ni aucun autre membre de son regroupement ne sera finalement repris.

Parmi les absents, on trouve également des grands noms de l’ancien gouvernement. L’ancien vice-Premier ministre, chargé des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Léonard She Okitundu, n’est pas dans l’actuelle équipe. C’est également le cas de l’ancien Vice-Premier ministre, chargé des Transports et des Communications José Makila Sumanda.

Ancien Vice-Premier ministre, chargé de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, n’est pas non plus dans ce gouvernement tout comme Henri Mova Sakanyi, un autre homme fort de l’ancien régime.

L’ancien ministre des Mines, Martin Kabwelulu, figure également parmi les absents tout comme Henri Yav Mulang, qui occupait le poste de ministre des Finances. Lambert Mende Omalanga, longtemps ministre de la Communication et des médias, est également absent de la liste.

On notera également l’absence d’Antipas Mbusa Nyamwisi qui a pris ses distances avec les opposants de Lamuka. Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ancien cacique du régime Kabila, mais qui avait soutenu la candidature de Félix Tshisekedi, n’est pas non plus présent dans cette équipe.

CANAL PLUS

On a peur de l’amateurisme. (…) C’est un futur médiocre, un gouvernement médiocre qui ne va pas satisfaire les besoins de la population.

La liste complète du gouvernement

►Sont nommés vice-Premiers ministres et ministres aux fonctions :

Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, M. Gilbert Kankonde Malamba

Vice-Premier ministe, ministre de la Justice et garde des Sceaux, M. Célestin Tunda Ya Kasende

Vice-Premier ministre, ministre du Budget, M. Jean Baudouin Mayo Manbeke

Vice-Premier ministre, ministre du Plan, Mme. Elysée Munembwe Tamukumwe

Vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et travaux publics, M. Willy Ngoopos Sunzhel

►Sont nommés ministres d’État et ministres aux fonctions :

Ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Mme. Marie Tumba Nzeza

Ministre d’État, ministre de la Coopération internationale, intégration régionale et Francophonie, M. Pépin Guillaume Manjolo Buakila

Ministre d’État, ministre des Hydrocarbures, M. Rubens Mikindo Muhima

Ministre d’État, ministre de la Décentralisation et réformes institutionnelles, M. Azarias Ruberwa Manywa

Ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et de l’électricité, M. Eustache Muhanzi Mubembe

Ministre d’État, ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Mme. Nene Nkulu Ilunga

Ministre d’État, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, M. Willy Bakonga Wilima

Ministre d’État, ministre du Genre, famille et enfant, Mme. Béatrice Lomeya Atilite

Ministre d’État, ministre de l’Urbanisme et habitat, M. Pius Muabilu Mbayu Mukala

Ministre d’État, ministre de la Communication et médias, M. David Jolino Diwanpovesa Makelele ma-Muzingi

►Sont nommés ministres aux fonctions :

Ministre de la Défense et des anciens combattants, M. Aimé Ngoy Mukena

Ministre de Fonction publique, Mme. Yollande Ebongo Bosongo

Ministre des Finances, M. José Sele Yalaghuli

Ministre de l’Economie nationale, Mme. Acacia Bandubola Mbongo

Ministre du Portefeuille, M. Clément Kuete Nymi Bemuna

Ministre du Commerce extérieur, M. Jean Lucien Bussa Tongba

Ministre des Mines, M. Willy Kitobo Samsoni

Ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication, M. Augustin Kibassa Maliba

Ministre d’Etat, ministre de la Santé, M. Eteni Longondo

Ministre des Droits humains, M. André Lite Asebea

Ministre des Relations avec le Parlement, M. Déogratias Nkusu Kunzi Bikawa

Ministre de l‘Environnement et développement durable, M. Claude Nyamugabo Bazibuhe

Ministre des Transports et voies de communications, M. Didier Mazengu Mukanzu

Ministre de l’Agriculture, M. Jean Joseph Kasonga Mukuta

Ministre de la Pêche et élevage, M. Jonathan Bialosuka Wata

Ministre du Développement rural, M. Guy Mikulu Pombo

Ministre des Affaires sociales, Mme. Rose Boyata Monkaju

Ministre des Actions humanitaires et solidarité nationale, M. Steve Mbikaki Mabuluki

Source : Internet

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité