A LA UNEBéninPOLITIQUE

PARTICIPATION AUX PRESIDENTIELLES DE 2021 : BIO TCHANE ET KOUKPAKI SERONT-ILS CANDIDATS A LA CANDIDATURE?

 

Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Irénée Koupaki, tous des sexagénaires, et anciens candidats à la présidentielle de 2016. Mais ayant battu campagne pour Talon au deuxième tour, ils jouissent depuis 2016 des avantages du pouvoir au côté du Président Patrice Talon. Le premier est ministre d’État en charge du développement et se retrouvant au cœur du système de gouvernance. Le second est ministre d’Etat, secrétaire général de la Présidence de la République.
En ce qui concerne l’élection présidentielle de mars 2021, les deux hommes joueront bien-sur leurs dernières cartes politiques de présidentiables au Bénin du fait du verrou constitutionnel limitant à soixante-dix ans, l’âge maximal pour prétendre au fauteuil présidentiel. ils ne pourront plus donc désirer le fauteuil présidentiel au-delà de 2021. En 2026, les deux hommes seront frappés par ce critère d’âge constitutionnel.
S’il est certain que les deux ministres d’Etat nourrissaient l’ambition pour succéder à Patrice Talon qui leur aurait promi de faire un mandat unique. Déjà à quelques mois de la joute présidentielle de 2021, il faut dire que le schéma se précise et rien n’est plus sûr pour ces deux alliés de la rupture. Aucun signe de désire ne venant d’eux pour se porter candidat même à la candidature. Les deux appartiennent à la mouvance, l’un au Bloc républicain et l’autre à l’Union progressiste.
Le temps joue contre eux et
L’heure semble leur compliquer davantage la tâche. Depuis quelques semaines, des mouvements fusent de partout, de jeunes et de femmes qui, satisfaits du bilan de la gouvernance du président Patrice Talon, suscitent sa candidature pour un second mandat. Mais Talon n’a pas encore donné sa position. Mais cela ne devrait plus tarder. Sur ce, On peut dit que Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Irénée Koupaki seraient dans l’attente d’une réponse officielle du Président Talon avant de trancher la question de leurs candidatures ou pas.
Mais de l’autre coté, c’est vraisemblable que le Président TALON réponde aux appels des citoyens, pour un second mandat. Si ceci arrive, il faut noter que les ambitions présidentielles de Abdoulaye Bio Tchané et Pascal Irénée Koupaki s’éteindront et pour toujours.
En vérité, les chances pour les deux ministres d’être candidats sont désormais très minimes. Mais qui vit de l’espoir ne meurent pas de chagrin.

LNB

Jules BOCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité