A LA UNEPOLITIQUE

Malversations financières à la DGI : Alain Orounla stérilise la polémique

Au cours du point de presse du mercredi 14 octobre, le Ministre de la Communication et de la Poste, Alain Orounla a tenu à laver la souillure. En effet pour le Ministre, en ce qui concerne l’affaire relative à la disparition de plusieurs milliards à la Direction Générale des Impôts, « le gouvernement a fait preuve de la plus grande transparence en poursuivant les investigations relatives à cette malversation». Le porte-parole du Gouvernement dans son exposé ajoute que «c’est une initiative qui n’a pas pu être prise que par l’Exécutif.»

LNB

En effet, ces différentes répliques viennent en réponse au souhait du président du parti Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï qui estime que dans cette affaire, le Ministre de l’Economie et des Finances et le Directeur Général des impôts doivent démissionner. Pour stériliser cette vaine polémique, l’autorité appelle tous les béninois à faire confiance à la justice. « Je crois que par sagesse, nous devrions laisser la justice procéder à toutes les auditions et toutes les investigations afin que nous sachions l’étendue des dégâts et les éventuels responsables.»

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité