A LA UNEANNONCESBéninCOMMUNIQUEPOLITIQUESOCIETE

Réunion de la coordination nationale du parti Les Démocrates : Le parti s’enracine

Compressed by jpeg-recompress

Le parti que dirige l’ancien chef de l’État, Yayi Boni a tenu en fin de semaine dernière, sa réunion de coordination nationale . Il en ressort que le parti devra sérieusement travailler pour son enracinement dans les douze (12) départements et dans les soixante dix sept (77) communes. À l’issue de la rencontre, une déclaration finale a été rendue publique. Bénin Espoir publie ici l’intégralité de cette déclaration.

Mesmin Afanou

DECLARATION FINALE DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA COORDINATION NATIONALE DU 19 AVRIL 2024

Aujourd’hui vendredi 19 avril 2024 s’est tenue une session extraordinaire de la Coordination Nationale du parti « Les Démocrates ».

Au menu des échanges, il s’est agi principalement de discuter des dispositions à prendre par le parti pour permettre son enracinement dans les soixante-dix-sept (77) communes du pays, condition sine qua non au combat de l’alternance en 2026 et de la restauration de la démocratie.

En outre, la Coordination Nationale a tenu à accorder sa sollicitude à Monsieur BADJOUGOU Moïse qui a posé un acte héroïque en filmant une scène de violence concernant quatre policiers et un usager à Natitingou.

La Coordination Nationale a été consternée par son arrestation en violation de l’article 9 de la charte africaine des droits de l’homme qui dispose du droit de chaque citoyen à l’information. Monsieur BADJOUGOU Moïse a posé un acte civique en relayant une action barbare à l’opinion publique nationale et internationale. Son action citoyenne et salvatrice l’a conduit au même endroit que les auteurs de ce dérapage. C’est l’occasion pour nous, au parti « Les Démocrates » de dénoncer encore une fois le code du numérique et le code pénal qui sont les instruments qu’utilisent le régime de la rupture pour priver les paisibles populations de leurs droits fondamentaux. Il n’y a pas de tyrannie plus cruelle que celle qui se perpétue sous le bouclier de la loi et au nom de la justice « Montesquieu »

La Coordination Nationale du parti « Les Démocrates » se préoccupe énormément de la situation sociale de la population.

Nous constatons dans nos marchés la mévente, la hausse des prix des produits agricoles, la morosité économique et en général la paupérisation de nos concitoyens. C’est l’occasion de faire un premier constat que le mandat du Président Talon, censé être « hautement social » se dévoile être un artifice de communication qui n’aura dupé personne.

La hause du prix du maïs, aliment essentiel dans nos familles, dans l’indifférence totale du gouvernement, en est l’initiative parfaite. La Coordination Nationale se désole de l’initiative du gouvernement, qui a décidé en 2016 de fermer l’ONASA, qui à travers les boutiques témoins permettait de réguler les prix des céréales dans nos marchés. Le parti estime que le gouvernement doit désormais mettre en place un mécanisme de provisions de céréales pour constituer un stock de produits agricoles, à l’instar de ce que faisait l’ONASA, pour agir sur l’inflation des prix des produits alimentaires.

C’est l’occasion pour le parti « Les Démocrates » d’appeler le peuple à se mobiliser davantage contre la cherté de la vie et la faim.

Nous ne pouvons pas prétendre développer ce pays sans prendre en compte les besoins et les préoccupations des citoyens.

Tout finit par finir. Puisse Dieu ramener la concorde entre nous, réconcilier le pays et rétablir l’union nationale.

Le peuple mérite mieux.

Non à la violence

Non à l’arbitraire

Non à l’exploitation de nos populations

Que Dieu bénisse le Bénin !

LA COORDINATION NATIONALE

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Déclarations intempestives contre le Bénin : Kemi Séba visé par une plainte à Cotonou.

Une plainte a été déposée au Tribunal de première instance de Cotonou...

Conseil des Ministres du mercredi 22 mai 2024 : L’intégralité du compte rendu

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 22 mai 2024, sous...

Coopération Gabon – France : Brice Oligui Nguema en France.

Le Président gabonais effectuera son premier voyage officiel en France du 28...

L’Espagne, l’Irlande et la Noverge reconnaissent à leur tour : L’Etat de la Palestine (146 pays sur les 193 de l’ONU reconnaissent l’Etat de Palestine)

Combien de pays reconnaissent désormais l’existence d’un Etat palestinien ? Avec l’annonce de...