A LA UNEBéninPOLITIQUE

Mise en place d’un Plan de Sécurité et de Défense: Louis Vlavonou ambitieux pour la sécurité des institutions

 

La salle polyvalente de l’Assemblée Nationale abrite depuis le 24 février dernier, un atelier de validation du Plan de sécurité et de défense de l’institution parlementaire. Ceci est une innovation à mettre à l’actif de la 8ème législature dont le président est l’honorable Louis Gbehounou Vlavonou. Pour l’autorité parlementaire, les questions de sécurité et de défense sont primordiales et il faut les anticiper. En guise d’illustration, Vlavonou a replongé les participants dans les tristes souvenirs de l’agression du 16 janvier 1977. En effet, l’institution soucieux de la sécurité du territoire et des institutions béninoises, ambitionne doter notre pays d’un outil de prévention et d’anticipation contre les menaces.

LNB

Pour ce faire, officiers et sous officiers de la hiérarchie militaire et les cadres de l’administration parlementaire se penchent sur des préoccupations de souveraineté à travers ce séminaire qui va durer deux jours. A cette rencontre, le commandant militaire de l’Assemblée nationale, Charles Sounouvou a exposé quelques préoccupations notamment celles relatives à l’intervention des forces de défense à l’Assemblée nationale en cas d’agression sur réquisition, comment alerter l’ensemble des députés et le personnel parlementaire en cas de menaces et d’agression, quelles attitudes doivent adopter les parlementaires en cas de menaces ?…
Revenant sur les raisons qui militent en faveur de l’organisation de ce séminaire, le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou a rappelé que « les élections en Afrique se muent en crises de tension qui constituent des risques sécuritaires surtout pour les Parlements qui sont considérés comme des temples de la démocratie. » S’appuyant sur des exemples dans la sous-région, l’autorité estime que ce plan une fois validé, testé et compris de tous les acteurs, va permettre de prévenir les menaces dont pourrait faire face le parlement en cas d’attaque. En insistant sur la participation active des différents cadres de l’institution parlementaire à ce projet, il a demandé aux forces de sécurité et de défense de se mettre résolument ensemble pour l’atteinte des objectifs. Ce qui séduit plus d’un dans cette initiative, c’est le sens d’anticipation du président Vlavonou.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité