ECONOMIE

Ministère du commerce et de l’industrie : Le prix du ciment fixé par Commune

Le prix de cession de la tonne de ciment aux consommateurs a été plafonné et encadré par Commune. C’est un arrêté interministériel, signé de trois ministres, celui de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, la ministre de l’industrie et du commerce, Shadiya Assouman et le ministre et le ministre d’État chargé du Développement et de la Coordination de l’action Gouvernementale, Abdoulaye Bio Tchané, pris le 17 juin 2022. Ce texte a balisé le prix par commune et rendu public.

LNB

Les ventes de la tonne de ce matériau de construction de très grande consommation ne seront plus faits à volonté selon les humeurs des commerçants et acteurs opérant dans le secteur et seront désormais fixés par Commune. C’est sur la base de la prise en compte d’un certain nombre de paramètres et réalités, comme par exemple l’aspect transport et qui ne serait pas le même d’une commune à une autre, que le Gouvernement n’a pas jugé bon de généraliser les prix partout.
Selon l’arrêté, le prix de cession de la tonne de ciment variera entre 71700 et 90000 FCFA, selon la commune. Les prix ainsi fixés sont valables pour une période de quatre mois renouvelables. De même, ces prix ne s’appliquent pas aux ventes destinées aux chantiers publics et aux contrats entre entreprises. Des contrôles inopinés ont été programmés pour assurer la mise en application effective des prix .

Aristocrate Goussikindé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité