A LA UNESANTESOCIETE

La gouvernance des risques à l’ère de la Covid-19, le Bénin dans la vision de L’ONU

Chaque 13 octobre, la communauté internationale se focalise sur les stratégies pour la réduction des risques de catastrophes dans le monde. Cette année avec le drame de la Covid-19, la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes est consacrée à la gouvernance. En effet selon l’ONU, on peut mesurer le degré de bonne gouvernance des risques de catastrophes en termes de vies sauvées, de réduction du nombre de personnes touchées par une catastrophe et d’atténuation des pertes économiques. La pandémie de COVID-19 montre que nous avons besoin d’une vision claire, de planification et d’institutions compétentes et aptes à agir sur la base de preuves scientifiques dans l’intérêt du public.

LNB

Cela nécessite la mise en place de stratégies nationales et locales de réduction des risques de catastrophe d’ici à la fin de l’année 2020, comme convenu par les États Membres des Nations Unies lorsqu’ils ont adopté le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, en 2015. Il s’agit de mettre en place des stratégies qui ne traitent pas uniquement des risques uniques, comme les inondations et les tempêtes, mais qui apportent une réponse en cas de risque systémique généré par des zoonoses (les maladies transmissibles entre l’homme et l’animal), des chocs climatiques et des dégradations de l’environnement.

Les stratégies nationales ou locales de réduction des risques de catastrophes doivent être multisectorielles et combiner de politiques dans des domaines tels que la santé publique, l’éducation, l’agriculture, la protection de l’environnement, l’énergie, les ressources en eau, la réduction de la pauvreté et l’adaptation au changement climatique. Partageant cette vision et soucieux du bien-être des populations, le Gouvernement béninois a pris la mesure de la menace liée à la propagation de la Covid-19. Les stratégies de riposte portent toujours leurs fruits et le modèle béninois fait désormais école.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité