A LA UNEBéninCoronavirusSANTE

Journée Internationale de l’Infirmière au Bénin: Pari gagné pour l’ANIIEB-39ème promotion

(Coup de maître de la présidente Monelle Lokossou épouse Glèlè)

À l’occasion de la Journée Internationale de l’Infirmière édition 2021, l’Amicale Nationale des Infirmières et Infirmiers d’État de la 39ème promotion du Bénin (ANIIEB-39ème Promotion) a marqué la célébration d’une pierre blanche. Cette historique promotion de l’INMES (la plus grosse en effectif de toute l’histoire de l’institution) est descendue ce 12 mai sur le terrain pour une série d’activités en faveur de la santé pour tous.

« La profession infirmière : Une voix faites pour diriger – Une vision pour les soins de demain. En 2021, nous cherchons à montrer comment les soins infirmiers se tourneront vers l’avenir et comment la profession transformera la prochaine étape des soins de santé. » Tel est en effet, le thème 2021 de cette célébration.

Se collant à l’actualité, Mme Monelle Lokossou épouse Glèlè, Mme Bernadette Akpovi du cabinet militaire, secrétaire général adjointe de l’ANIIEB-39ème promotion, la trésorière de l’ANIIEB, Hélène Aïtchédji et son adjointe Prudence Yèyinou Laly, Mme Andréa Faton, l’organisatrice générale et d’autres membres tous professionnels de la santé (infirmières et infirmiers diplômés d’Etat) étaient en campagne contre la COVID-19 et la tuberculose pulmonaire à Placodji-Plage à Cotonou.

Coup de maître pour l’amazone Monelle Lokossou épouse Glèlè qui a su fédérer autour d’elle, toutes les énergies pour la réussite des activités entrant dans le cadre de cette célébration. Dans un programme spécial à caractère sanitaire et humanitaire, la présidente de l’ANIIEB mains dans la main avec les autorités locales de Placodji a échangé avec les populations la COVID-19 et la tuberculose pulmonaire dont la dernière notamment fait des ravages dans la localité.

Alors, dans l’optique d’une riposte efficace à la COVID-19, ces professionnels de la santé ont fait don aux populations d’un lot de masques, puis ont rappelé à tous combien les gestes barrières et le respect de la distanciation sociale sauvent par ces temps de crise sanitaire mondiale. En bonus, un important lot d’affiches de sensibilisation sur la COVID-19 et la tuberculose pulmonaire a été remis au chef quartier et à son conseil pour des actions de sensibilisation.

LNB

La très dynamique présidente de l’ANIIEB a mandaté tous les participants à la campagne notamment « les sages, les jeunes, les Zémidjans, les pêcheurs et les poissonnières à passer le message et les informations sur la covid-19 et la tuberculose pulmonaire dans leurs communautés et partout où besoin sera. »

Quand on sait que la cible est composée d’usagers du port de pêche de Cotonou et de vendeuses de différents marchés de Cotonou, le pari de la lutte contre ces maux est préventivement déjà gagné.

Ce fut également l’occasion pour M. Agboessi Anani, chef quartier avec le soutien de l’ANIIEB-39ème promotion de sensibiliser la jeunesse de la localité sur les dangers de la toxicomanie et l’insalubrité chronique du quartier.

Cette initiative hautement sociale de l’ANIIEB-39ème promotion s’inspire de la politique du gouvernement qui vise la santé et l’épanouissement des populations. Nul doute que cette association fera encore parler d’elle dans les prochains jours.

Il faut noter que l’ANIIEB-39ème promotion est une association laïque et apolitique qui a essentiellement pour vocation de faciliter la retrouvaille de ses membres, de contribuer efficacement au développement socio-économique du Bénin à travers des activités socio-humanitaires. Elle entend promouvoir les sciences infirmières au Bénin et au delà de nos frontières.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité