AFRIQUEMONDEPOLITIQUESOCIETE

Fête du Trône 2019 : Le message d’espoir du Roi Mohammed VI au peuple marocain

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a accédé au Trône de la Dynastie Alaouite, il y a exactement 20 ans jour pour jour ce mardi 30 juillet 2019. En prélude à la célébration de ce grand événement, le successeur du Roi Hassan II a adressé un message au peuple marocain. Dans son discours d’anniversaire, Sa Majesté tout rappelant les réalisations pharaoniques menées au cours des deux dernières décennies a humblement reconnu que tous les citoyens ne bénéficient pas encore de la prospérité souhaitée. 
Le Roi du Maroc annonce le lancement d’une nouvelle génération de projets pour améliorer les conditions de vie de tous les citoyens.

’’(…) Cher peuple,
Vingt ans se sont écoulés depuis que M’est échue la charge de présider à ta destinée. La mission est à l’aune de la responsabilité qu’elle sous-tend, immense.
Devant toi et devant Dieu tout-puissant, J’ai fait le serment de l’accomplir avec un dévouement sincère.
Dieu est témoin de la persévérance avec laquelle J’ai défendu tes intérêts supérieurs et tes Causes justes.
Il est également témoin de la préoccupation absolue qui a toujours été la Mienne : te servir en veillant à ce que tous les Marocains, où qu’ils se trouvent, jouissent équitablement et librement de conditions de vie dignes.
Nous rendons grâce au Seigneur pour les bienfaits qu’Il nous a si généreusement prodigués, en cimentant, dans l’unité et la symbiose, le pacte d’allégeance mutuelle qui lie le Trône au peuple, en tissant entre toi et Moi des liens d’affection et de fidélité que le temps raffermit et fortifie (…)”, a déclaré Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lundi dans son discours diffusé sur les chaînes de radio et télévision nationales.
Après avoir rappelé les choix majeurs du pays, Sa Majesté a réaffirmé sa détermination à poursuivre l’édification du Maroc moderne.
’’ (…) aujourd’hui, Nous sommes plus déterminés à maintenir le cap, en capitalisant les acquis obtenus, en parachevant la dynamique de réformes en cours, en corrigeant les dysfonctionnements observés sur le terrain’’, a reconnu Mohammed VI.
’’Nous avons accompli un bond qualitatif en matière d’infrastructures : autoroutes, train à grande vitesse, grands ports, énergies renouvelables, réhabilitations urbaines.
Nous avons également franchi des étapes importantes dans le renforcement et la consolidation des droits et des libertés, pour un ancrage solide et sain de la pratique démocratique.
Néanmoins, Nous savons que les infrastructures et les réformes institutionnelles, si importantes soient-elles, ne sont pas suffisantes’’, a-t-il souligné.
Mais il ajoute que le devoir de clarté et d’objectivité impose de nuancer ce bilan positif dans la mesure où les progrès et les réalisations, d’ores et déjà accomplis, n’ont malheureusement pas encore eu des répercussions suffisantes sur l’ensemble de la société marocaine.
Certains citoyens perçoivent sans doute mal les retombées de ces réalisations sur leurs conditions de vie, notamment en termes de satisfaction de leurs besoins quotidiens et singulièrement en ce qui concerne la fourniture de services sociaux de base, la réduction des inégalités sociales, le renforcement de la classe moyenne.
’’Dieu sait à quel point Je suis peiné de voir que des citoyens marocains, ne représenteraient-ils que 1% de la population, continuent à vivre dans la précarité et le dénuement matériel.
C’est pourquoi Nous avons attaché une importance particulière aux programmes de développement humain, à la promotion des politiques sociales pour parvenir in fine à la satisfaction des attentes pressantes des Marocains’’, a avoué Sa Majesté.
Il réaffirme qu’il n’aurait de répit que lorsque tous les obstacles auront été éliminés, que des solutions appropriées auront été apportées aux problèmes de développement et aux questions sociales.

Rénovation du modèle de développement national

ISOCEL TELECOM

Le Roi reconnaît aussi que les dernières années ont révélé ’’l’incapacité de notre modèle de développement à satisfaire les besoins croissants d’une partie de nos citoyens, à réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales’’. C’est pourquoi, Il a décidé de mettre en place la commission spéciale chargée du modèle de développement, qui sera installé à la rentrée prochaine.
Cette commission pluridisciplinaire jouera le rôle d’organe consultatif investi d’une mission limitée dans le temps, a précisé le Roi.
La commission devra prendre en considération les grandes orientations des réformes engagées ou en passe de l’être, dans des secteurs comme l’enseignement, la santé, l’agriculture, l’investissement, le système fiscal. Ses propositions devront viser leur perfectionnement et l’accroissement de leur efficacité.
Selon Mohammed VI, la rénovation du modèle de développement national n’est pas une fin en soi ; elle est le préalable à l’émergence d’une étape nouvelle dans laquelle Il souhaite engager le Maroc.
Une étape nouvelle dont les maîtres mots sont “Responsabilité” et “Essor”.
’’Notre ultime souhait est que le Maroc accède au club des nations avancées’’, a souligné Sa Majesté.
Mais plusieurs défis devront être relevés.
Il s’agit premièrement : de l’enjeu de consolidation de la confiance et des acquis ; deuxièmement : le défi de l’ouverture et le refus du repli sur soi, particulièrement dans des domaines liés aux expériences et aux expertises internationales ; troisièmement : le défi de l’accélération économique et de l’efficacité institutionnelle ; et enfin le défi de la justice sociale et spatiale pour parachever l’édification d’un Maroc, porteur d’espoir et d’égalité pour tous.
Pour atteindre cet objectif, le Roi met l’accent sur le rôle primordial des différentes institutions nationales, et la nécessaire implication du citoyen marocain en tant qu’acteur principal dans l’aboutissement de cette nouvelle étape. Et tout cela doit être basé sur le principe : “les intérêts de la Nation et des citoyens doivent passer avant tout”.
L’objectif de toutes ces réformes selon Sa Majesté c’est d’améliorer les conditions de vie de tous les citoyens.
Cette nouvelle étape sera marquée par le lancement d’une nouvelle génération de projets. Pour ce faire, ’’du sang neuf doit, donc, être apporté au sein des institutions et des instances politiques, économiques et administratives, y compris le gouvernement’’.
Le chef de l’Exécutif sera chargé de soumettre à l’appréciation de Sa Majesté, des propositions visant à renouveler et enrichir les postes de responsabilité, tant au sein du Gouvernement que dans l’Administration, en les pourvoyant de profils de haut niveau, choisis selon les critères de compétence et de mérite.

’’Souveraineté sur l’ensemble du territoire du Royaume’’

Dans son discours, Sa Majesté n’a occulté la question du Sahara marocain.
’’La célébration de la Glorieuse Fête du Trône est l’expression la plus éloquente de notre attachement indéfectible à la marocanité de notre Sahara, à notre unité nationale et à notre intégrité territoriale. Elle est aussi l’affirmation solennelle de notre souveraineté pleine et entière sur l’ensemble du territoire du Royaume’’, a réaffirmé le Chef Suprême du Trône Alaouite.
Les acquis engrangés par notre pays aux plans onusien, africain et européen sont pour Nous un motif de fierté, a indiqué le Roi Mohammed VI.

’’La main tendue en direction de nos frères en Algérie’’

Toujours en matière de souveraineté territoriale, le Maroc maintient son adhésion sincère au processus politique mené sous l’égide exclusive des Nations-Unies.
Sa position de principe est claire : la souveraineté pleine et entière du Maroc dans le cadre de l’initiative d’autonomie est la seule et unique voie envisageable pour parvenir au règlement souhaité.
Pour le renforcement de la paix et la sécurité dans la région, le Maroc réaffirme son ’’engagement sincère à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie, fidèles en cela aux liens de fraternité, de religion, de langue et de bon voisinage, qui unissent depuis toujours nos deux peuples frères’’.
’’La dernière illustration en date de cette proximité remonte à la Coupe d’Afrique des Nations, organisée récemment dans le pays frère d’Égypte, au cours de laquelle le Roi et le peuple du Maroc, dans un élan spontané et sincère, ont témoigné leur sympathie et leur soutien enthousiastes à la sélection algérienne. Ils se sont joints au peuple algérien pour partager sa fierté, à la suite du sacre mérité lors de cette compétition, car, cette victoire, ils l’ont ressentie comme étant aussi la leur.
Cette foi profonde dans la communauté de destin, sous-tendue par une histoire et une civilisation communes, nous incite à œuvrer, avec espoir et optimisme, à la réalisation des aspirations à l’unité, à la complémentarité et à l’intégration, portée par nos peuples maghrébins frères’’, a souligné Sa Majesté Mohammed VI.

A cette occasion solennelle de la Fête du Trône, Sa Majesté a eu une pensée spéciale pour les citoyens, qui ont consenti d’énormes sacrifices pour la liberté et l’indépendance, et ont concouru à l’édification d’un Maroc moderne, où règnent en maîtres-mots : “développement”, “démocratie” et “progrès”.

’’Nous songeons plus particulièrement à Notre Auguste Grand-Père, feu Sa Majesté le Roi Mohammed V et Notre Illustre Père, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu les ait en Sa sainte miséricorde. (…).

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh”, a conclu Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité