A LA UNEPOLITIQUE

Entretien avec Madame Eve Amoulé Houénassi: « L’amour du travail bien fait reste mon guide »

Entretien avec Madame Eve Amoulé Houénassi:
« L’amour du travail bien fait reste mon guide »

« Le Système de management de la qualité est très utile pour les formations sanitaires. On ne peut faire de l’hôpital aujourd’hui sans se référer à la qualité. … L’EAQ a besoin d’un peu plus d’engagement de ses membres et une franche collaboration de tous… Le bon sens et l’amour du travail bien fait m’ont toujours guidée.»
Une copilote manager du système de management de la qualité au CHU-MEL vient de faire valoir ses droits à une pension de retraite après de loyaux services rendus à l’état béninois et surtout pour le bien être des usagers de l’Ex maternité Lagune. Madame Eve Amoulé Houénassi est surveillante au niveau du service de nutrition et diététique du CHU-MEL, mais elle s’est faite plus remarquée par son implication dans la démarche qualité du CHU-MEL. Madame Qualité ou encore madame 5S Kaizen, l’ex-Surveillante générale du CHU-MEL répond ici à quelques questions sur la mise en œuvre du système de management de la qualité au CHU-MEL. C’est une dame souriante et très détendue que nous avons rencontré dans son bureau. Sans ambages, elle s’est confiée à nous avec la plus grande clarté que l’on pourrait attendre de quelqu’un qui maîtrise au bout de ces cinq (05) doigts toutes les grandes étapes à suivre en matière de démarche qualité.
1- Que peut-on dire en trois mots pour vous présenter Madame Eve AMOULE HOUENASSI?

Eve Amoulé Houénassi: Merci beaucoup, je suis titulaire d’un Brevet de Technicien Médico-Social option Sage-femme diplômée d’Etat, I. A. S Nutritionniste Diététiste et Expert en management de la qualité. Je me décris généralement comme un agent assidu, dévoué, esprit d’équipe, esprit d’initiative créative en réalité 3 mots ne suffiraient pas pour me présenter.

2- Vous êtes l’un des pionniers du Système de Management de la Qualité (SMQ) au CHU-MEL. Dites-nous en quoi le SMQ est-il utile dans une formation sanitaire?

Eve Amoulé Houénassi: Le Système de management de la qualité est très utile pour les formations sanitaires. On ne peut faire de l’hôpital aujourd’hui sans se référer à la qualité. La qualité doit être dans tous les processus qui entrent en ligne de compte de la prise en charge non seulement du patient mais également pour l’efficacité des prestations des praticiens. Pour y parvenir il est important de :
– mieux organiser les services en améliorant la productivité et l’efficience.
– améliorer la sécurité des patients et du personnel.
– valoriser le personnel soignant.
– prôner surtout la communication verticale Améliorer la performance des prestations

3- Vous faites partie de l’Equipe de l’Amélioration de la Qualité (EAQ) du CHU-MEL, dites-nous comment se porte aujourd’hui le SMQ dans les entités de ce centre ?

Eve Amoulé Houénassi: Le SMQ ne se porte pas bien, Quelques activités se mènent sans adhésion franche des membres de l’équipe. Le leadership a disparu. L’arrêt de la certification n’explique pas cette situation morose que nous vivons. L’EAQ a besoin d’un peu plus d’engagement de ses membres et une franche collaboration, un soutien fort de la direction et une totale intégration des agents dédiés.

4- Vous avez présenté à la deuxième édition du Colloque Africain sur le Management de la Qualité (CAMAQ), tenu en juin 2022 à OUAGADOUGOU au Burkina- FASO l’expérience du CHU-MEL en matière de la Démarche Qualité, quelles sont les grandes lignes qu’on peut en retenir?
Eve Amoulé Houénassi: La démarche qualité et le SMQ sont une réalité avec des preuves irréfutables. L’engagement successif de tous les directeurs depuis 2002 à soutenir la chose qualité à travers une politique qualité diffusée dans tous les processus. Nous avons aujourd’hui :
Onze (11) processus certifiés ISO 9001 / 2015, trois (03) processus pilotes voire modèles, six (06) processus engagés.
On note un appui probant de l’EAQ aux autres EAT. Tout ceci a permis au CHU-MEL d’avoir une visibilité plus accrue dans le domaine de la qualité. Ce qui a amené plusieurs pays de la sous-région et de l’Afrique à s’intéresser à notre démarche qualité. Tout récemment, le Gabon a envoyé une équipe pour s’enquérir de la démarche qualité du CHU-MEL. Le Burkina-Faso se prépare à revenir pour une troisième fois pour revisiter notre processus en matière de management de la qualité.

5- Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans la mise en œuvre de la Démarche Qualité au CHU-MEL?

Eve Amoulé Houénassi: Plusieurs difficultés mettent à mal la démarche qualité au CHU-MEL. Je pourrais dire que l’EAQ est aujourd’hui affaiblie, elle semble peu dynamique et peu pragmatique malgré la présence d’agents dédiés à la tâche. La suppression de toutes les activités qualité du Plan de Travail Annuel (PTA) limite nos élans d’actions et nous pensons que les autorités du CHU-MEL sont conscientes de ces réalités et œuvreront je l’espère à y trouver des solutions subséquentes à l’effet de remettre le SMQ du CHU-MEL dans la bonne direction.

6- Parlons d’avenir, vous allez bientôt faire valoir vos droits à une pension de retraite, rassurez-nous que la Démarche Qualité du CHU-MEL, tant admirée par tous ne vas connaître un coup d’arrêt?

Eve Amoulé Houénassi: Je ne peux rien assurer car c’était difficile quand j’y suis. Le bon sens et l’amour du travail bien fait m’ont toujours guidée. Cependant, je reste optimiste et positive pour avoir vécu la démarche qualité depuis 2002. En tant que personne ressource, je pourrais toujours contribuer à la bonne marche de la démarche qualité mais je compte sur le Directeur Général pour trouver la formule magique pour dynamiser davantage le processus. Le SMQ du CHU-MEL a besoin d’efficacité et je voudrais faire confiance aux dirigeants de l’établissement afin que l’engagement et la motivation du personnel soient une réalité.

7- Quelles peuvent être les perspectives pour le SMQ au CHU-MEL?

Eve Amoulé Houénassi: Je dirai quelques phrases pour espérer de meilleures perspectives pour le SMQ au CHU-MEL. Il sera très utile de réorganiser l’EAQ car une anarchie semble s’y installer. Il est primordial de séparer le bon grain de l’ivraie car le son sens a déserté le forum. Il va falloir tout mettre en œuvre pour valoriser et encourager le personnel. Je souhaiterais également que les activités qualité soient accompagnées et soutenues comme il le faut. Mon plus grand souhait serait que tous les processus connaissent la certification.

8- Que direz-vous en guise de conclusion pour cet entretien?

Eve Amoulé Houénassi : Je pars le cœur tranquille car je crois avoir donné l’essentiel pour que la démarche qualité aille de l’avant, pour que les surveillantes et surveillants aient beaucoup plus confiance en eux comme pendant que j’étais Surveillante Générale. Je voudrais que l’hôpital soit réellement propre et admiré. Pour avoir œuvré afin que le service de nutrition soit créé avec une pépinière d’ambitions pour une performance à travers la Santé par la nutrition, je remercie énormément Monsieur le Directeur Général Lambert LOKO TONOUDJI pour avoir pris une si belle décision. Je reste disponible dans la mesure du possible pour continuer à apporter ma pierre à l’édifice si je suis sollicitée. Merci et que Dieu nous garde!

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Conseil des Ministres du mercredi 28 février 2024 : L’intégralité du compte rendu.

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 28 février 2024, sous...

Projet IFADEM (Initiative francophone pour la formation à distance des Maîtres : Cinq Départements en formation

Le Directeur de Cabinet du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Monsieur...

Le Maire de Cotonou et Président de l’Association nationale des Communes du Bénin (ANCB): Luc Attrokpo Victime d’un accident

Le Maire de Cotonou, Luc Atrokpo a été victime d’un grave accident...