A LA UNEANNONCESBéninCOMMUNIQUECONSEIL DES MINISTRESPOLITIQUESOCIETE

Conseil des Ministres du mercredi 28 février 2024 : L’intégralité du compte rendu.

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 28 février 2024, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République, Chef de l’État, Chef du Gouvernement. Les décisions ci-après ont été prises : I- MESURES NORMATIVES. Approbation du schéma national d’arrêt de la télévision analogique terrestre et de basculement vers la Télévision numérique terrestre (TNT). Notre pays, après l’implémentation de son réseau TNT, a procédé, le 17 février 2023 au lancement du premier multiplex national. Depuis lors, il est assuré une diffusion simultanée des émissions télévisuelles en modes analogique et numérique. Tous les essais effectués étant concluants, il sied qu’un an après le démarrage de la diffusion numérique, l’extinction de l’analogique soit envisagée. Pour ce faire, il sera organisé, conformément aux textes en vigueur, un schéma national d’arrêt de la diffusion analogique et le basculement vers le tout numérique. Dans cette perspective, des mesures d’accompagnement et d’encadrement pour limiter au maximum les perturbations que pourraient connaître les téléspectateurs ont été prévues par le Gouvernement. Il s’agit notamment de : la mise en place d’une diffusion simultanée d’une durée d’au moins une année avant l’extinction effective de la diffusion analogique ; la garantie d’accès à tous les ménages d’une offre sans abonnement comprenant les chaînes gratuites de la TNT à la fin du basculement ; l’obligation faite aux importateurs des kits de réception TNT de disposer d’un agrément ou d’une homologation des équipements qu’ils mettent sur le marché ; l’exonération des droits de douane et de la taxe sur la valeur ajoutée, des équipements nécessaires à la réception de la TNT ; la fixation de prix plafonds pour la vente des kits minimaux de réception nécessaires à la réception de la TNT ; l’acquisition par l’Etat des kits de réception TNT et leur mise à disposition dans les mairies de toutes les communes pour en faciliter l’acquisition par les populations, etc. Le présent décret déclenche le processus des opérations à engager pour l’extinction de la diffusion hertzienne terrestre de la télévision en mode analogique et le basculement vers le tout numérique à la date du 15 août 2024. Il consistera en un arrêt progressif et définitif, par les éditeurs publics et privés, des émetteurs analogiques encore en service, zone par zone à partir du 1er avril 2024. Au titre d’autres mesures normatives, ont notamment été adoptés les décrets portant : approbation des statuts de la Société nationale d’Essais et de Recherches des Travaux publics SA ; modification des décrets relatifs à la création, aux attributions et à la composition du Comité de préfiguration du Musée international du Vodun ; de la Cité-Musée de Ouidah ; du Musée d’art contemporain de Cotonou ; puis du Comité des rites Vodun.
II- COMMUNICATIONS.
II-1. Approbation des conclusions de la phase 2 des études du Projet d’Aménagement et de Réhabilitation du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Novo. Il ressort de ces études que les plans d’eau concernés sont caractérisés par : l’ensablement et l’encombrement du fait des techniques et engins de pêche prohibés et dévastateurs ainsi que la jacinthe d’eau douce, limitant fortement le transport fluvial ; la baisse de plus en plus prononcée de la productivité et de la production halieutique ; les inondations saisonnières ; la détérioration de la qualité de l’eau due notamment aux déchets polluants déversés sur les berges. Par ailleurs, en raison de la pression humaine et des évolutions liées au climat, il peut s’avérer difficile d’inverser cette situation. Ces constats ont amené le Gouvernement à initier le Projet d’Aménagement et de Réhabilitation du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Nov…
[11:30, 29/02/2024] Moukaram A.M. BADAROU: Projet IFADEM (Initiative francophone pour la formation à distance des Maîtres :
Cinq Départements en formation.

Le Directeur de Cabinet du Ministre des Enseignements Maternel et Primaire, Monsieur Dewanou AVODAGBÉ, a procédé le mardi 27 février 2024 à l’ENI de Dogbo dans le département du Couffo, au lancement officiel de la formation de la première cohorte des enseignants du dispositif de l’Initiative Francophone pour la Formation à Distance des Maîtres (IFADEM). C’était en présence du Préfet Christophe MEGBEDJI, de l’Ambassadeur de la Belgique près le Bénin, des représentants des partenaires techniques et financiers, et des bénéficiaires. En effet, le gouvernement du Bénin, depuis 2016, multiple les actions pour offrir à tous une éducation inclusive, équitable et de qualité. Cet objectif ne peut être atteint avec efficacité sans l’amélioration du capital humain, un maillon essentiel inscrit dans le PAG 2016-2021 puis 2021-2026. Ainsi, après la phase expérimentale en 2010, le dispositif IFADEM entre à travers cette cérémonie dans sa seconde phase de formation au profit des enseignants des départements de l’Alibori, de l’Atacora, du Borgou, du Couffo et de la Donga. Co-pilotée par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) avec le soutien financier de la République de la Belgique à travers l’Association pour la Promotion de l’Éducation et de la Formation à l’Étranger (APEFE), l’IFADEM, par le biais de cette formation, concourt à améliorer significativement les pratiques des enseignants auprès des apprenants pour servir essentiellement de gage de réussite scolaire. La nouvelle phase d’IFADEM comporte un aspect novateur qui a été relevé par le représentant du Ministre, Monsieur Dewanou AVODAGBÉ. Il s’agit notamment de la formation des directeurs d’école pour garantir fondamentalement un environnement d’apprentissage inclusif dans l’objectif de permettre à tous les enfants en âge de scolarisation d’avoir accès à l’école. « L’expression de la vocation et des ambitions qui caractérisent actuellement le projet IFADEM constitue un puissant levier sur lequel il faudrait prendre appui pour accélérer notre marche enclenchée en faveur de la réalisation complète de l’ODD4 qui vise à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Cette formation sera assurée à travers trois livrets élaborés avec tout le professionnalisme requis », a indiqué le Directeur de Cabinet du MEMP. Au total, 2500 enseignants répartis en 03 cohortes bénéficient de cette deuxième phase de formation. De quoi réjouir le Préfet Christophe MEGBEDJI qui salue tous les efforts du gouvernement et de ses partenaires pour une éducation de qualité pour tous. Les partenaires du projet IFADEM s’engagent à poursuivre sans relâche leurs efforts pour l’atteinte des objectifs que le Bénin s’est fixés en matière d’éducation. Quant aux bénéficiaires, ils s’engagent à suivre avec soin la formation. Cet engagement entre en droite ligne avec l’exhortation du représentant du Ministre qui a invité chaque acteur de la chaîne éducative à s’approprier davantage son rôle et à accomplir avec rigueur, dévouement et dignité les charges y afférentes de sorte qu’à l’heure de l’évaluation, les fruits puissent tenir réellement la promesse des fleurs. La remise de kits tuteur et de kits tutoré a mis un terme à la cérémonie qui lance ainsi la formation de la première cohorte des enseignants du dispositif IFADEM.

Flora HOUNSOUNOU

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Lutte contre le terrorisme au Mali : Deux refuges des groupes terroristes traqués

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont trouvé ce vendredi 19 avril 2024,...

Drame dans la commune de Banikoara : Un CA se donne la mort

Ce dimanche 21 avril 2024, le chef de l’arrondissement de Sompérékou, Karim...

Réunion de la coordination nationale du parti Les Démocrates : Le parti s’enracine

Le parti que dirige l’ancien chef de l’État, Yayi Boni a tenu...