A LA UNEElectionsPOLITIQUE

Caution du parti Les Démocrates dans pour les Législatives de 2023 : Boni Yayi a payé les 163.500.000 dixit Nourenou Atchade.

Caution du parti Les Démocrates dans pour les Législatives de 2023 :
Boni Yayi a payé les 163.500.000 dixit Nourenou Atchade.

La somme à déposer au trésor public comme caution pour les législatives de janvier prochain n’a pas été rassemblée par les membres et militants du parti Les Démocrates. Par une déclaration du candidat de la 14ème circonscription électorale de ce parti de l’opposition, Nouréni Atchadé, on en sait davantage sur le bras financier qui a permis à ce parti de se conformer à la disposition contraignante liée à la paye de la caution pour participer aux élections. Effet, d’après les aveux du candidat Nouréni Atchadé, un peu comme pour faire honneur et rendre populaire son président d’honneur, il a confié que c’est Boni Yayi qui a payé de sa poche, la caution nécessaire à la participation des candidats du parti.
« La caution du parti Les Démocrates a été payée le 02 novembre 2022 autour de 20 h par le président Yayi Boni. Je me rappelle que c’est moi-même qui a appelé Mme Wassangari Abiba et le trésorier adjoint Philippe Orou Sika pour leur demander d’aller au domicile du président d’honneur Boni Yayi pour prendre les sous pour aller au trésor public puisque les trésoriers nous appelaient pour nous dire nous sommes-là nous vous attendons. Les sont allés au domicile du président d’honneur pour prendre les sous, les 163. 500.000 pour aller au trésor payer », a déclaré Nourenou Atchade. C’est à Parakou en soutien à la campagne électorale de ses collègues ce dimanche 25 décembre 2022 qu’il a fait cette révélation. « Comment se fait-il qu’on attribue cet effort du président Thomas Yayi Boni à une autre personne ? C’est méchant », a-t-il ajouté pour protester et s’indigner de l’attribution de ce geste à quelqu’un d’autre qui ne le mériterait pas. Par cette révélation, c’est un mérite qui a été donné au président d’honneur de Les Démocrates faisant élucider par la même occasion les dessous de la participation des candidats de ce parti aux élections législatives de janvier prochain sans que ces derniers ne sont arrivés à gérer par eux-mêmes l’intégralité de cette caution. D’où le spectre du phénomène des partis personnalisés avec comme tête de file un parrain qui se trouve être le bras secours du parti remettant en cause les réformes du système partisan tant prônées et voulues par le peuple qui veut que l’on n’est plus désormais au Bénin des partis à bonnet avec identification d’un nom dont l’incarnation soit dirigée vers un individu, mais plutôt des partis généralisés, impersonnels dont l’identification ne devrait pas être orientée à partir d’un nom et dont l’existence doit incarner nécessairement l’ensemble des militants et membres qui ont l’obligation de faire exister ce parti à travers leurs contributions individuelles. Situation qui n’est pas apparemment vu et observé de l’autre côté des Démocrates.

Aristocrate Goussikindé

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Déclarations intempestives contre le Bénin : Kemi Séba visé par une plainte à Cotonou.

Une plainte a été déposée au Tribunal de première instance de Cotonou...

Conseil des Ministres du mercredi 22 mai 2024 : L’intégralité du compte rendu

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 22 mai 2024, sous...

Coopération Gabon – France : Brice Oligui Nguema en France.

Le Président gabonais effectuera son premier voyage officiel en France du 28...

L’Espagne, l’Irlande et la Noverge reconnaissent à leur tour : L’Etat de la Palestine (146 pays sur les 193 de l’ONU reconnaissent l’Etat de Palestine)

Combien de pays reconnaissent désormais l’existence d’un Etat palestinien ? Avec l’annonce de...