A LA UNEBéninPOLITIQUE

Bénin: plus d’ambition politique pour le couple Soglo, la jeunesse pour la relève

L’ancien président béninois, Nicéphore Soglo, n’est plus dans les aventures politico-politiciennes. Le patriarche a tenu à le rappeler, une fois de plus, en réponse à une rumeur sur la création d’un parti politique, dans laquelle il serait impliqué.
L’ancien président du Bénin, Nicéphore Soglo, n’a plus aucune ambition politique. Il l’a martelé à un organe de la place, qui l’a joint pour en savoir davantage sur un supposé parti politique de l’opposition en gestation et dans lequel il serait impliqué. « Ils n’ont qu’à créer leur affaire, c’est l’heure problème. A notre âge maintenant, nous ne nous voyons pas courir les tréteaux « , s’insurge-t-il, agacé.
Le premier président de l’ère du renouveau démocratique avait déjà démenti l’information, le 9 juin dernier, par le biais d’un communiqué rendu public par sa cellule de communication.
Pour lui, aucune initiative politique de ce genre n’est utile dans le contexte politique actuel où la seule priorité, pour laquelle il faut s’engager, est la restauration de la démocratie et de l’Etat de droit. L’hercule affirme même avoir déjà fait son temps politique et il ne lui reste qu’à « passer le témoin à la jeune génération. J’ai démenti en son temps. Quand on a dit ça, j’ai dit Non ! J’ai été clair « , insiste-t-il pour faire comprendre, une fois pour de bon, qu’il n’est nullement mêlé à cette entreprise.
…Nous allons résolument vers la terre promise
Loin d’une posture de capitulation de la résistance qu’il mène depuis quelques années, face au régime de la rupture, Nicéphore Soglo pressent le bout du tunnel.
Pour lui, la jeune génération comprend de plus en plus la nécessité de se libérer de certains hommes et de certaines formes de gouvernance. Cette prise de conscience de la jeunesse africaine, pense-t-il, est la preuve que le bout du tunnel n’est point loin.
« Mais, cette fois-ci, je dis, nous allons vers la terre promise, et avec l’aide de Dieu, tous nos adversaires seront vaincus, un à un. Je suis serein. Plus que jamais, surtout après la mort de George Floyd, nous allons résolument vers la terre promise… Toute la jeunesse a pris conscience, tous les Noirs ont pris conscience… Je ne me fais aucun souci pour ça« , affirme, avec beaucoup d’espoir, le vice-président du Forum des anciens chefs d’Etat et de Gouvernements d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité