A LA UNEBaromètrePOLITIQUE

BAROMETRE DE LA SEMAINE

EN HAUSSE

Ministre de l’enseignement primaire, Karimou SALIMANE :

Inspecteur de l’enseignement à la retraite, Salimane Karimou continue de travailler à faire de l’éducation un secteur porteur pour un développement durable du pays. Il montre de quoi il est capable parce qu’il est un technicien en matière des questions de l’éducation.

Avec son homologue du secondaire, il a contribué à une rentrée scolaire apaisée.

Ministre de l’enseignement secondaire, Mahugnon KAKPO

Professeur titulaire des universités du CAMES, il fait de son mieux pour imprimer la marque nécessaire à ce Ministère. Il imprime la rigueur nécessaire pour changer l’ordre des choses dans ce secteur.

Avec l’appui des centrales syndicales et autres acteurs du secteur de l’enseignement, il a fortement contribué à la réussite de la rentrée scolaire.

Centrales syndicales dans leur ensemble

Rien ne rassurait que la rentrée académique 2019-2020 se déroulerait dans un climat apaisé. Le grand remerciement revient aussi aux centrales syndicales dans leur ensemble pour avoir priorisé le dialogue afin de résoudre un tant soit peu aux maux qui minent l’éducation en général.

Maintenant après la rentrée scolaire apaisée, une année scolaire est vivement souhaitable.

 

EN BAISSE

 

Paul HOUNKPE :

CANAL PLUS

Par un communiqué, le secrétaire du bureau exécutif du parti FCBE a conditionné sa participation au dialogue politique à la résolution d’un certain nombre de préalables. Mais curieusement, Paul Hounkpè le signataire dudit communiqué a été apercu au Palais des congrès le jeudi 10 octobre dernier.

Ne s’amuse-t-il pas avec la conscience de leurs militants. Peut-on dire maintenant qu’il a trahi ?

Théophile YAROU :

Vice-secrétaire exécutif du parti FCBE a cautionné et même approuvé la non-participation de son parti au dialogue politique organisé par le Chef de l’Etat. Il n’a pas eu le courage d’affirmer sa position réelle et se retrouve présent au Palais des congrès.

Pourquoi ne pas avoir affirmé tout haut cette position ?

Djimba Soumanou :

Homme pétrie d’expériences n’a pas su donner d’exemple à ses camarades pour avoir joué avec la sensibilité des militants.

Que se reproche-t-il en décidant d’aller honorer de sa présence au Palais des congrès. Vu son âge et sa posture, n’est-il pas capable de mener à bien le bateau avec diplomatie et courage.

Pourquoi ne pas affirmer cette position et l’imposer aux autres ? La sagesse n’est plus une affaire d’âge.

 

La Rédaction

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité