A LA UNEAFRIQUEANNONCESCOMMUNIQUEMONDESOCIETE

Vie politique au Gabon : Bongo met fin à sa grève de faim

L’ancien Président gabonais Ali Bongo a stoppé sa grève de la faim. L’ex-chef de l’État avait cessé de s’alimenter le 14 mai pour protester contre le traitement réservé à son épouse Sylvia et leur fils Noureddin, tous deux incarcérés. Leurs avocats dénonçaient une « séquestration » et des « actes de torture ». Leur entourage s’inquiète d’ailleurs de leur sort, alors que le lundi 1er juillet commencent les vacances judiciaires. La grève de la faim d’Ali Bongo a cessé fin mai, juste avant la visite du président Brice Oligui Nguema en France le 28 mai. « Son entourage l’a supplié d’arrêter. D’après les informations, il avait perdu du poids et sa mobilité s’était dégradée ». Après deux semaines sans s’alimenter, l’ancien président serait en bonne santé, mais un de ses anciens kinésithérapeutes a été rappelé pour lui prodiguer des soins. Les informations évoque un possible accord entre Ali Bongo et le pouvoir, puisque quelques jours plus tard, ses deux fils Jalil et Bilal, qui vivaient avec lui dans sa résidence, ont pu quitter le Gabon : ils se trouvent désormais à Londres avec leur belle-soeur Léa. « Ils reçoivent un soutien psychologique, car ils ont été maltraités et sont traumatisés », indique-t-on dans l’entourage.

Flora HOUNSOUNOU

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Reddition de comptes dans la commune d’Abomey-Calavi : AHOUANDJINOU dresse le bilan

Les membres du conseil communal d’Abomey-calavi ont tenu la première séance de...

Après sa sortie de la CEDEAO : Le Burkina menace de quitter l’UA et L’ONU

Le Burkina Faso a annoncé sa volonté de quitter l’Union Africaine (UA)...

Le gouvernement en collaboration avec le FMI et la Banque mondiale : Une table ronde organisée

Le mardi 16 juillet 2024 sera organisée à Cotonou table ronde sur...