A LA UNEANNONCESBéninCOMMUNIQUEECONOMIEPOLITIQUESOCIETE

Elaboration du projet de loi de finances pour la gestion 2025 au parlement : L’essentiel du débat d’orientation budgétaire

Conformément aux exigences de la loi organique n°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, les honorables Députés ont mené le Débat d’orientation budgétaire (DOB) en prélude à l’examen du projet de loi de finances pour la gestion 2025, le vendredi 28 juin 2024 au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, au cours d’une séance plénière.
Ce débat s’est déroulé en présence du Ministre d’État chargé de l’Économie, des Finances et de la Coopération, Romuald Wadagni, ainsi que du Ministre de la Justice et de la Législation, garde des Sceaux, Yvon Détchénou.
Afin de bien préparer son rapport, la Commission des Finances et des Échanges a mentionné la loi organique n°2013-14 du 27 septembre 2013 relative aux lois de finances, qui stipule que le Gouvernement, par l’intermédiaire du Ministère de l’Économie et des Finances, doit présenter chaque année, au plus tard le 30 juin 2024, les grandes orientations de la politique économique et budgétaire pour les trois années suivantes à la Représentation nationale.
Ce rapport présenté se divise en trois grandes parties : la situation économique et financière de la période 2021-2023, les perspectives économiques et financières pour la période 2025-2027, et enfin les discussions et recommandations.
Ainsi, le taux de croissance de l’économie béninoise devrait atteindre 6,6 % en 2024, contre 6,5 % en 2023 et 6,3 % en 2022, selon les orientations économiques du Gouvernement et l’exécution à fin mars 2024 de la loi de finances, qui s’est déroulée dans un contexte marqué par une économie forte et résiliente.
Cette performance résulte de la bonne gestion du Programme économique et financier avec le FMI et du développement du secteur industriel, visant à renforcer les chaînes de valeur locales pour la transformation des produits agricoles et non agricoles.
Pour le futur, les progrès observés seront renforcés par des actions de diversification de l’économie, de modernisation des régies financières, et d’amélioration des capacités de production et de la productivité économique.
Après examen des différents documents d’orientation budgétaire 2024, les honorables Députés invitent le Gouvernement à prendre en compte les préoccupations et recommandations de l’Assemblée nationale lors de l’élaboration du Budget de l’État pour la gestion 2025.
Parmi les recommandations, les représentants du peuple demandent au Gouvernement de faire un état des lieux de l’emploi au Bénin afin de définir une politique adéquate d’insertion des jeunes diplômés, notamment ceux des lycées techniques agricoles ; d’impliquer les PME dans le processus d’acquisition des matériels et consommables informatiques ; de réaliser un audit au niveau de la SIRAT ; de créer un fonds de soutien aux agriculteurs en période de catastrophe naturelle ; de réviser, selon les standards de la sous-région, le prix de location du mètre carré du parking aéroportuaire afin de réduire le coût des billets d’avion ; et de renforcer la veille stratégique pour faire face aux chocs exogènes avec les pays frontaliers.

Mesmin Afanou

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Reddition de comptes dans la commune d’Abomey-Calavi : AHOUANDJINOU dresse le bilan

Les membres du conseil communal d’Abomey-calavi ont tenu la première séance de...

Après sa sortie de la CEDEAO : Le Burkina menace de quitter l’UA et L’ONU

Le Burkina Faso a annoncé sa volonté de quitter l’Union Africaine (UA)...

Le gouvernement en collaboration avec le FMI et la Banque mondiale : Une table ronde organisée

Le mardi 16 juillet 2024 sera organisée à Cotonou table ronde sur...