A LA UNEPOLITIQUE

Une alliance Talon-Zinsou est elle possible

PRÉSIDENTIELLE DE 2021 AU BÉNIN

UNE ALLIANCE TALON-ZINSOU EST ELLE POSSIBLE ?

Invité dans ” Eco d’ici, éco d’ailleurs” pour décrypter l’actualité économique sur RFI, Lionel Zinsou économiste et banquier, ex-Premier Ministre du Bénin a fait entre autre l’éloge de la bonne santé de l’économie béninoise à l’ère de la Rupture. Les records dans la production du coton et dans le secteur agricole en général ont séduit l’ancien challenger de Patrice Talon aux élections présidentielles de 2016. En bon économiste, son élucidation a été sans maquillage. A l’en croire, de 2016 à ce jour, le Bénin se porterait beaucoup mieux. Apportant ainsi de l’eau au moulin du Président Patrice Talon, Lionel Zinsou se désolidarise de l’opposition.

Depuis, l’opposition dans le déni est vent debout.

LNB

Pourquoi une telle agitation ? En effet, les performances économiques sous la Rupture apeurent certains. A quelques mois du bilan du premier quinquennat du Président Talon, s’attaché en plus le soutien de Lionel Zinsou serait un coup fatal à l’opposition. Mais les levées de bouclier observées ça et là ne changeront rien à la science. Au contraire, ce comportement est démonstratif du niveau d’esprit de certains concitoyens. Il ne faut pas se voiler pour le dire. Lionel Zinsou a fait preuve d’honnêteté intellectuelle. Et, cette probité morale est un luxe pour de nombreux politiciens africains. Après sa défaite aux présidentielles de 2016, l’homme s’est très vite requinqué. Ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’opposants au régime de Talon.

« Si les détracteurs de Talon veulent prouver le contraire de toutes ces performances au compteur, qu’ils viennent contredire le gouvernement chiffres à l’appui. Des agences et institutions spécialisées en développement existent, leurs analyses aussi. Ils peuvent donc se renseigner. Ce faisant, ce serait une science contre la science » comme l’a signifié l’ancien Préfet Moukaram A. M. BADAROU. S’il est vrai que le Bénin est en chantier, nous savons tous que tant qu’il y a encore à faire, rien n’est fait. Et la route du développement est longue. Avec le rapprochement Talon-Zinsou, c’est le Bénin qui gagne. A coup sûr.

Il faut également saluer la grandeur d’esprit du Président Patrice Talon qui aurait souhaité la candidature de Lionel Zinsou à la Direction Générale de l’OMC (l’Organisation Mondiale du Commerce). Cette main tendue à son vis à vis de 2016 doit faire école. Car dans la course pour le développement du Bénin, doit compter l’expertise et non la couleur politique. Mais puisque les hasards n’existent pas en politique, une interrogation demeure d’actualité : Sommes-nous déjà dans le parfum d’une alliance Talon-Zinsou  pour 2021 ? Rien n’est à exclure étant entendu que nous sommes en politique. L’avenir nous réserve certainement des surprises.

 

Charles Christel ADOMASSE

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité