AFRIQUESOCIETE

Tolulope Arotile : la première femme pilote de combat au Nigéria meurt à 23 ans

L’armée nigériane est frappée par un deuil inattendu. Il s’agit en effet de Tolulope Arotile la première femme à exercer au sein de l’armée nigériane le métier de pilote d’hélicoptère de combat. La jeune femme de 23 ans serait décédée suite à un accident de circulation. Le drame serait survenu selon le communiqué du service de communication de la Nigerian air force (NAF), l’armée de l’air nigériane sur une route de l‘État de Kaduna dans l’extrême nord. Elle a trépassé suite aux graves blessures dont elle a été victime après l’accident.

Un bref séjour au sein de l’armée…

Le tragique décès vient ainsi mettre un terme à la carrière entamée par la jeune femme quelques trois ans plus tôt. Elle aurait tout de même marqué son passage au sein de l’armée nigériane par sa participation remarquable à plusieurs opérations importantes. Ses collaborateurs se rappellent notamment des opérations dirigées contre de nombreux éléments de groupes jihadistes dont Boko Haram et ISWAP.

LNB

« Au cours de son bref, mais percutant séjour dans le service, feue Arotile a contribué de manière significative aux efforts visant à débarrasser les États du centre nord des bandits armés et d’autres éléments criminels en effectuant plusieurs missions de combat dans le cadre de l’opération Gama Aiki à Minna, dans l‘État du Niger », a notamment témoigné le communiqué de la Nigerian air force (NAF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité