A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUEHistoireMONDEPOLITIQUESANTESOCIETE

Royaume-Uni Charles III malade d’un cancer (Qui va reprendre les rênes du royaume en l’absence du Roi ? Tiendra il encore longtemps)

Buckingham a annoncé le lundi 05 janvier 2024 que le Roi Charles III était atteint d’une « forme de cancer ». Les médecins recommandent au Monarque de reporter « ses activités publiques ». Qui en aura la charge ?
C’est une annonce qui a eu l’effet d’un coup d’une bombe. Dans un communiqué partagé ce lundi 05 février, le palais de Buckingham a annoncé que le Roi Charles III, couronné il y a tout juste neuf mois, est atteint d’une « forme de cancer ». Le diagnostic a été réalisé au milieu du mois de janvier, alors que le successeur d’Elizabeth II se faisait opérer de la prostate. Dans son communiqué, Buckingham indique que le Roi a « entamé aujourd’hui un programme de traitements réguliers ». Dans ce contexte, les médecins de Charles III lui ont conseillé « de reporter ses activités publiques ».
Charles III devrait donc rester absent de la scène publique, au moins pendant plusieurs semaines. Qu’a prévu la couronne britannique dans pareille situation ? Bénin Espoir revient en plusieurs points sur le dispositif prévu dans ce cas de figure par le palais de Buckingham.

Que prévoit le palais de Buckingham ?
En temps, normal, la monarchie parlementaire britannique stipule que l’héritier du trône – ici le prince William – est chargé de reprendre par intérim les fonctions du Roi. À ceci près que le prince de Galles a récemment annoncé qu’il allait momentanément reporter « un certain nombre de ses engagements pour s’occuper de ses trois (03) enfants », expliquent nos confrères du Guardian. Et pour cause : son épouse, Kate Middleton, a subi une intervention chirurgicale « programmée » à l’abdomen il y a quelques semaines. Kensington Palace a expliqué que la princesse de Galles n’allait pas reprendre ses fonctions avant Pâques.
Dans ce contexte, le prince William ne devrait pas assumer « de fonctions officielles pendant que sa femme est à l’hôpital ou immédiatement après son retour chez elle », reprend le Guardian. Dans l’ombre de Windsor, la couronne pourrait faire appel aux services de ses nounous pour garder les petits héritiers de la couronne. Le prince de Galles est donc susceptible de reprendre du service très rapidement.

Quelles fonctions seraient déléguées ?
Selon Buckingham, le Roi Charles III va continuer à « s’occuper des affaires de l’État et des tâches administratives comme à l’accoutumée » malgré son traitement. Le Monarque devrait cependant déléguer certaines fonctions régaliennes. Sur le volet politique, l’accord du Roi est requis sur chaque projet de loi voté par le Parlement. Le souverain est aussi chargé de rencontrer chaque semaine le Premier Ministre du gouvernement britannique. Ce tête-à-tête est désormais susceptible de se faire à distance, voire de faire l’objet de reports.
Par ailleurs, le monarque est grandement assisté par son « private secretary » dans ses tâches quotidiennes : il s’agit là de la plus haute fonction au sein de la maison royale du Royaume-Uni. Cette fonction est aujourd’hui assurée par le diplomate Clive Alderton, un homme de l’ombre et ancien résident lillois, véritable courroie de transmission entre le monarque et le gouvernement.
Restent alors les fonctions philanthropiques assumées par la couronne. Les apparitions publiques du souverain seraient désormais assurées par intérim par ce que l’on appelle les « working royals » : il s’agit des représentants supérieurs de la couronne chargés d’entretenir les fonctions de la famille royale en son absence.

Que se passerait-il si le Roi Charles III ne peut assurer aucune fonction ?
Si le fait l’objet d’une « incapacité permanente », le Parlement britannique a la possibilité de voter pour l’instauration « d’une régence », affirme Marc Roche, biographe royal, auprès de nos confrères du Figaro.
Cette régence serait alors assurée par le premier héritier du trône à savoir le prince William. Si celui-ci est dans l’incapacité d’assurer cette fonction, c’est son fils George qui en aurait la charge. Reste que le petit héritier du trône n’est âgé que de dix ans.

Mick de BADAR
(Sources internet

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

L’éphéméride de l’Espoir : Msg Isidore de-Souza

Né le 04 avril 1934 à Ouidah, Isidore de Souza descendant de...

Répression au non-respect du code de la route : L’opération lancée

A partir de ce vendredi 1er mars 2024, une vaste opération de...

Perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique : Le Gouvernement prend des mesures

Les populations béninoises notamment les clients de la Société Béninoise d’Énergie Électrique...