A LA UNEPOLITIQUE

Regroupement politique dans la perspective des prochaines élections législatives au Bénin : L’opposition opte pour deux blocs (Adjavon-Azannai et Yayi-Soglo)

Au fur et à mesure que les élections législatives approchent, chaque état-major politique peaufine sa stratégie pour la conquête de l’électorat béninois. En face des trois grands blocs que met en place le camp de la majorité présidentielle, l’opposition aurait finalement décidé, après calculs et analyses approfondis, d’en constituer deux. Ainsi, on annonce le probable mariage des partis USL de Sébastien ADJAVON et Restaurer l’Espoir de Candide AZANNAI pour ratisser large dans les circonscriptions électorales du Sud. Les mêmes sources indiquent que les Forces Cauris pour un Bénin Emergeant (FCBE) de l’ancien président Boni YAYI seront probablement en alliance avec la Renaissance du Bénin (RB), aile SOGLO pour contrôler le Centre et le Nord du pays. Les autres partis et mouvements politiques se réclamant de l’opposition sont donc obligés de s’aligner derrière ces deux grands blocs pour la bataille qui s’annonce. Derrière ces blocs, se cachent d’influentes personnalités politiques dont certains anciens ministres, députés et maires. Il n’est pas exclu qu’ils soient plus tard rejoints par d’éventuels frustrés de la mouvance après la guerre des positionnements sur les listes électorales. Toutes choses qui annoncent que la bataille sera très rude et très serrée. Reste à savoir si les deux blocs de l’opposition pourront tenir face au rouleau compresseur que met en place la mouvance présidentielle contrôlée par de grands dinosaures politiques tels que Adrien HOUNGBEDJI, Bruno AMOUSSOU, Mathurin NAGO, Antoine IDJI KOLAWOLE et bien évidemment le président Patrice TALON.

PORT AUTONOME DE COTONOU

Eric HOUNSOU

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité