A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUEElectionsHistoireMONDEPOLITIQUESecuritéSOCIETE

RECRUDESCENCE DES CRISES INSTITUTIONNELLES AU SEIN DE LA CEDEAO : YACUBU GOWON ÉCRIT AUX CHEFS D’ÉTAT (LE Gal YAKUBU GOWON PAR UNE LETTRE OUVERTE APPELLE À L’UNITÉ ET À LA LEVÉE DES SANCTIONS CONTRE LE BURKINA FASO, LA GUINÉE, LE MALI ET LE NIGER)

Le Président de la Commission de la CEDEAO, SEM Omar Alieu Touray a reçu une lettre ouverte de l’unique père fondateur survivant de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et ancien chef d’État nigérian, le Général Yakubu Gowon, à la Commission de la CEDEAO à Abuja au Nigéria le 21 février 2024, pour remise à tous les chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO.
A la lecture de sa lettre devant les médias à la Commission de la CEDEAO à Abuja, le Général Yacubu Gowon a exprimé « sa profonde inquiétude et sa tristesse » face à la décision du Burkina Faso, du Mali et du Niger de sortir de la CEDEAO.
Il a déclaré que la décision aura « un impact considérable sur les citoyens ordinaires qui ont été les bénéficiaires » des réalisations considérables de la CEDEAO telles que la libéralisation du commerce, le droit des Africains de l’Ouest de vivre légitimement dans n’importe quel pays de la Communauté, ainsi que des opérations de maintien de la paix réussies au Libéria et en Sierra Leone.
Le Général Yacubu Gowon, qui a déclaré lancer cet appel passionné au nom de tous les pères fondateurs, a exhorté tous les chefs d’État et de gouvernement d’Afrique de l’Ouest, y compris ceux du Burkina Faso, du Mali et du Niger, à mettre de côté leurs divergences et à se réunir pour la paix, la stabilité et prospérité de la région.
Il a donc demandé à tous les dirigeants ouest-africains « d’envisager la mise en œuvre des éléments suivants ;
– La levée de toutes les sanctions imposées au Burkina Faso, à la Guinée, au Mali et au Niger ;
– Retrait par le Burkina Faso, le Mali et le Niger de leurs préavis de sortie de la CEDEAO;
– Participation des 15 chefs d’État de la CEDEAO à un sommet pour discuter de l’avenir de la communauté, de la sécurité et de la stabilité régionales, ainsi que du rôle de la communauté internationale compte tenu du contexte géopolitique actuel ».

Le général Yacubu Gowon a réitéré aux dirigeants régionaux que « la CEDEAO est plus qu’une coalition d’États. C’est une communauté établie pour le bien de notre peuple, basée sur une histoire, une culture et une tradition communes ».
Le Président de la Commission de la CEDEAO, Dr. Omar Alieu Touray a assuré au Général Yacubu Gowon que la lettre sera envoyée à chaque chef d’Etat de la Communauté de la CEDEAO.

Vivement que l’appel de l’un des pères fondateurs de la CEDEAO soit entendu dans l’intérêt de la communauté ouest-africaine et de ses partenaires.

Mick de BADAR

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Lutte contre le terrorisme au Mali : Deux refuges des groupes terroristes traqués

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont trouvé ce vendredi 19 avril 2024,...

Drame dans la commune de Banikoara : Un CA se donne la mort

Ce dimanche 21 avril 2024, le chef de l’arrondissement de Sompérékou, Karim...

Réunion de la coordination nationale du parti Les Démocrates : Le parti s’enracine

Le parti que dirige l’ancien chef de l’État, Yayi Boni a tenu...