ECONOMIE

RECENSEMENT NATIONAL AGRICOLE AU BÉNIN Plus de 10.000 emplois créés

Démarré en 2016, le Recensement National Agricole (RNA) a finalement été bouclé cette année. C’est une grande première. Les résultats ont été présentés ce mardi 25 Janvier 2022. Ce faisant, le Bénin sort de la liste des mauvais élèves de l’UEMOA.

Le Recensement National Agricole a été possible grâce à la détermination du gouvernement de la rupture qui très tôt en 2016 a montré son engagement à concrétiser cette opération. Il s’agissait pour le Bénin, de financer ce recensement sur fonds propres, mais aussi de travailler à sa mise en œuvre suivant les standards internationaux avec l’appui de la FAO. Le pari a été gagné puisque désormais le Bénin présente des statistiques agricoles. Le RNA a été financé par le gouvernement à hauteur de 3.021.450.235 francs CFA.

Selon les sources du ministère de l’Agriculture, le RNA permettra de maitriser les données agricoles du Bénin tout en fournissant des statistiques fiables à l’élaboration des politiques de développement agricole. Les autorités pourront disposer d’indicateurs sur les conditions de vie d’une grande partie des ménages du Bénin.

Le Ministre de l’Agriculture, le Représentant de la FAO et plusieurs autorités étaient présentes à la cérémonie de présentation des résultats du recensement. Gaston Cossi Dossouhoui a fait savoir que la tâche était immense. Il a affiché sa satisfaction et présenté quelques chiffres. En effet plus de 10.000 emplois ont été créés dans le cadre dudit recensement.

Au total pour toute l’opération, 8.164 agents ont été recrutés et répartis sur toute l’étendue du territoire. « .. le RNA, c’est en deux phases : les chiffres que je viens d’annoncer concernent le module de base. Il y a les modules complémentaires qui sont une suite du module de base : Les modules de base de 2020 et 2021 ont mobilisé près 500 agents qui ont travaillé cinq mois» a ajouté le Ministre.

Péco Mamert ALLADAYÈ