A LA UNEInvité de la semainePOLITIQUE

« QU’EST-CE QU’IL DEVIENT ? » : RICHARD SENOU

De son vrai nom Richard Mahougnon SENOU, l’ancien fonctionnaire de la Banque Mondiale est un gestionnaire des finances publiques.

Richard Mahugnon SENOU est un homme politique  béninois qui a eu à laisser des traces sur son parcours, tant dans la politique que dans le monde des affaires.

Après un parcours élogieux en tant que gestionnaire des projets dans différents secteurs porteurs à travers le monde, il a décidé de se lancer dans la politique, afin de mettre à la disposition de la population béninoise, ses expériences de gestionnaire de finances publiques. Ce qui lui a fallu de se présenter aux élections présidentielles de 2006. 

Candidat malheureux lors desdites élections, il s’est vu lui confier le département ministériel en charge des infrastructures et des transports. Il a été même cité comme l`un des principaux pionniers des grands chantiers du régime de Yayi Boni.

Richard Senou est un partisan de la politique qui rapproche le Bénin de son grand voisin le Nigéria. Il demande aux aspirants ou aux dirigeants du Bénin de créer un ministère spécial  pour gérer  les relations entre le Bénin et le Nigeria. Pour lui, on doit transformer le Nigeria en atout sur tous les plans.

EREVAN

Il ne comprend pas pourquoi les gouvernements, qui se sont succédés à la tête du Bénin depuis l’indépendance n’ont  pas fait de l’anglais la deuxième langue nationale  du pays. Tous les Béninois doivent parler  l’anglais pour pouvoir améliorer les relations commerciales avec le Nigeria qui est la première puissance économique du continent africain.

Pour lui, « le gouvernement a le devoir de redonner confiance aux acteurs du secteur privé,  car sans eux le privé étranger ne sera pas demandeur », affirme-t-il.

Depuis un bon moment, plus de sortie politique, ni déclaration de sa part n’a été enregistrée. L’ancien ministre a-t-il décidé de renoncer à la politique? Ou a-t-il peur de la CRIET ? Ou a-t-il reculé pour mieux sauter ? Ou c’est déjà la fin ?

Situez-nous monsieur le ministre.

Abou A.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité