HistoireMONDE

Martin Luther King :Une vie, une histoire

Martin Luther King est né à Atlanta (Géorgie) en 1929.   Il est un pasteur baptiste et militant non-violent afro-américain pour le mouvement des droits civiques des noirs américains aux États-Unis, fervent militant pour la paix et contre la pauvreté.

Il organise et dirige des actions telles que le boycott des bus de Montgomery pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l’emploi des minorités ethniques.

Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington, D.C. durant la marche pour l’emploi et la liberté : il s’intitule « I have a dream ». Ce discours est soutenu par John Fitzgerald Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis ; la plupart de ces droits seront promus par le Civil Rights Act et le Voting Rights Act sous la présidence de Lyndon B. Johnson.

LNB

En 1953, il devient pasteur de l’église baptiste en Alabama, à une époque où le Sud des États-Unis est marqué par une flambée de racisme et de violence.

Martin Luther King — Wikipédia

Fin 1955, il appelle les 40 000 Afro-Américains de Montgomery à boycotter les bus, après l’arrestation de Rosa Parks qui avait refusé de s’asseoir à l’arrière. Son action est fructueuse. Un an plus tard, la Cour suprême déclare illégale la ségrégation dans les transports publics.

En 1957, Martin Luther King fonde la SCLC, Southern Christian Leadership Conference (Conférence des dirigeants chrétiens du Sud). À travers cette organisation, qu’il préside, il utilise la stratégie de la désobéissance civile.

Par la suite, Martin Luther King, malgré les intimidations, les menaces, les arrestations, ne fléchira jamais dans son combat, dont l’écho va s’amplifier dans le monde entier.

Le 28 août 1963, il réussit à rassembler, lors d’une marche pacifique à Washington,  300 000 personnes, dont 80 % d’Afro-Américains.

Elle provoquera le Civil Rights Act du 2 juillet 1964, qui met un terme juridique à la discrimination.

Après ce succès, qui vaut à Martin Luther King le prix Nobel de la paix, son combat s’oriente vers la lutte contre la pauvreté, contre l’ignorance et aussi contre la guerre du Vietnam.

Le 4 avril 1968, dans l’hôtel où il séjourne à Memphis, pour soutenir des éboueurs afro-américains en grève, il est abattu d’une balle dans la gorge par un partisan de la ségrégation raciste.

Cet acte provoque des émeutes dans soixante villes des USA qui feront de nombreuses victimes.

Malgré la condamnation de James Earl Ray, qui a avoué être coupable avant de se rétracter, l’identité réelle du ou des responsables  de l’assassinat de Martin Luther King n’a jamais pu être établie. L’implication du gouvernement américain dans le cadre d’une conspiration a été évoquée sans toutefois pouvoir être prouvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité