A LA UNEBéninPOLITIQUE

Le parti résistera-t-il au naufrage ?

Le Bloc Républicain est-il malade ? Difficile de le dire.  Mais les symptômes cliniques qu’il affiche avec les départs et démissions sont caractéristiques d’une instabilité, d’un leadership  et management qui laissent à désirer ou au déclin.

Le calme de la surface cache un fond très bouillant.  Si le navire n’est pas encore vide, il faut  oser le dire ; le BR se vide. Tout porte à croire qu’un mécontentement gronde.  À ce rythme, ses rangs seront bien clairsemés après le 23 mai.

En effet, depuis peu, cadres, membres et soutiens politiques du Chef de l’État du BR restent mouvanciers certes, mais claquent la porte au parti d’ABT. Après le Ministre Jean-Michel Abimbola, les républicains  d’ici  et de la diaspora  sont sur des rapides.  Où vont-ils ?  Qui les motive ?

LNB

Abdoulaye Bio-Tchané bien silencieux doit sortir de sa torpeur car cette posture en ce début de mandat de Talon II ne concourt pas à embellir l’image du Bloc ; cette falaise d’où chute de nombreux  militants depuis.

S’agit-il d’une itinérance vers le grand  baobab  pour de meilleurs lendemains. En tout, à qui profite  le crime ? Autre interrogation, le leadership  du Ministre  d’Etat Bio Tchané est-il au déclin ? Seule une sortie du Ministre pourra éclairer l’opinion.

Face aux défis  de cette nouvelle ère Talon, ABT doit d’emblée redorer son blason pour ne pas devenir le bras faible de la mouvance. En bon maestro, il faut stopper le folklore pour l’intérêt  du parti et de démocratie au Bénin

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité