A LA UNEPOLITIQUEsituation énergétiqueSOCIETE

LA SITUATION ENERGETIQUE AU BENIN : Où en sommes-nous ?

Dans la sous région ouest africaine, le Benin fait partir des pays où la question de l’énergie reste une préoccupation. Cependant, Le constat est que plus de 3,8 millions de Béninoises et Béninois n’ont toujours pas accès au service électrique. Aujourd’hui, pour relever ce grand défie le gouvernement a adopté certaines mesures et actions, tel que l’électrification hors réseau (EHR)  visant à résoudre la situation énergétique.

Le Benin a adopté depuis 2016, une politique d’électrification hors réseau, visant à pallier sa situation énergétique. Une politique qui implique activement les acteurs privés en vue d’une mise en œuvre effective du projet EHR qui a pour objectif principal d’assurer l’accès universel au service d’électrique pour la population rurale de l’ensemble du Bénin d’ici 2035. Ainsi, la planification physique et la programmation financière de l’EHR doivent être articulées en étroite collaboration avec celles de l’électrification rurale par extension de réseau.

Politique et Stratégie de l’Electrification hors-réseau (EHR)

L’électrification hors réseau se distingue de l’électrification traditionnelle sur trois points. D’abord, il serait axé sur les énergies renouvelables ; ensuite, elle serait prépayée sur la base d’un système permettant l’utilisation service Mobile Money ; enfin, elle serait gérée par des exploitants privés qui auront investi dans les systèmes de production et de distribution. L’option EHR permettra à la population hors réseau d’expérimenter un réseau de qualité et durable en terme du niveau de service. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’assainissement des zones rurales, dont le développement est contraint par le manque d’accès à un service électrique de qualité. Un service électrique dont l’extension n’a pas apporté des réponses totalement convaincantes et qui laisse entrevoir des vides. Faire savoir que de nouvelles solutions et opportunités basées sur les énergies renouvelables existent et qu’il faut mettre en place un cadre réglementaire et tarifaire pour attirer de nouveaux opérateurs autres que la SBEE, développer les sources d’énergie décentralisée et renouvelable disponible et inventer de nouvelles façons de consommer et de payer sa facture d’électricité, fait partir de la refonte de l’institution en charge de l’énergie.

LES ANALYSES DE LA REUSSITE DE L’EHR

L’EHR peut devenir une infrastructure porteuse de promesse en termes de développement économique et social, de gouvernance locale renforcée et d’amélioration des conditions de vie des populations rurales, à la condition d’en accompagner son développement. Il serait évident que le genre et l’inclusion sociale soient au cœur de la programmation de l’EHR et en constituent une condition importante à son succès. Enfin une publicité renforcée serait nécessaire auprès des autorités en particulier auprès des communes et des populations concernées

L’OBJECTIFS DE LA POLITIQUE

 « Fournir à chaque béninoise et béninois, particulier ou acteur économique, un accès équitable et sans discrimination à un service électrique adéquat et de qualité, grâce à l’implication accrue du secteur privé » telle est la vision portée par la politique qui sous-tend l’objectif d’accès universel aux services électriques pour tous à l’horizon 2035. L’électrification hors réseau vient compléter voir anticiper celle qui est fournie par l’extension du réseau de la SBEE.

Mise en œuvre de la politique

La mise en œuvre de cette politique s’inscrit dans le cadre de la refonte institutionnel et organisationnel du secteur de l’électricité au Bénin et de son positionnement dans le Code de l’Electricité. Elle nécessite le renforcement des compétences de l’Autorité qu’est le Ministère en charge de l’énergie, et celui de l’Autorité de Régulation, qui vont travailler en synergie pour la mobilisation et  l’encadrement du secteur privé dans ce domaine de délégation de service public. Le PDEHR (le Plan Directeur de l’Electrification Hors Réseau), outil de mise en œuvre de la Politique d’électrification hors réseau et  inventaire des opportunités d’investissement pour l’EHR au Bénin. Il s’ agit d’un plan de mise en œuvre de la Politique d’ électrification hors-réseau sur 10 ans, susceptible d’ aider les promoteurs du secteur privé dans l’ évaluation des possibilités de développement de projets d’ électrification hors-réseau au Bénin. Cette vision implication le secteur privé.

ISOCEL TELECOM

L’accès à l’électricité aujourd’hui en milieu rural

Aujourd’hui seulement 5% des localités ont fait l’objet d’un projet EHR, dont une partie uniquement à travers l’électrification de centres communautaires (écoles, centres de santé etc.), sans déploiement du service auprès des populations.

 2% des localités (83) alimentées par mini-réseaux  + centrale 100% PV (dont 74 par le projet PROVES)

 3% des localités (101) bénéficient de kits PV individuels

 1% des localités (30) bénéficient de kits PV communautaires (écoles, centres de santé etc.)

Cadre Réglementaire de l’Électrification Hors-Réseau (EHR)

Pour faciliter la mise en place de cet environnement favorable, il est essentiel de créer un cadre réglementaire permettant l’électrification commerciale hors réseau au Bénin. Le Cadre Réglementaire de l’Électrification Hors Réseau au Bénin appuie la mise en œuvre de la Politique et du Plan Directeur de l’Électrification Hors Réseau, et aborde les questions soulevées dans le diagnostic situationnel, qui est celui de mise en œuvre progressive de plus de 80 localités solaires. Le cadre réglementaire a été mis en place dans un contexte de réforme du secteur, qui est une révision et une refonte des lois fondamentales qui sont le code Bénin Togolais et le code de l’électricité du Bénin.

Ces lois fondamentales doivent intégrer les nouveaux développements du secteur qui sont la volonté de promouvoir l’électrification hors réseau et celle de mobiliser les énergies renouvelables à la fois pour diversifier le mix électrique, mais aussi pour être la source primaire du hors réseau. La réglementation qui est développée pour l’électrification hors réseau couvre les 3 segments de la production d’électricité, de la distribution par le réseau MT et BT, et de la vente d’énergie de service électrique hors réseau dans le cadre du service public de l’électricité. Elle couvre les différents titres d’exploitation nécessaires à la fourniture d’électricité de service public, mais également un régime pour les contrats passés avec le secteur privé marchand pour la vente de produits pico solaires de qualité bénéficiant d’une subvention dans les zones d’habitats dispersés. Le Cadre Réglementaire recommande les normes techniques et de sécurité de l’électrification hors réseau suivantes de la CEI au Bénin.

L’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM) utilisera ces normes comme paradigme à examiner par son Comité technique pour l’élaboration de normes nationales pour l’électrification hors réseau au Bénin. Le Cadre Réglementaire présente les principales tâches réglementaires liées à la conception et la mise en œuvre de l’EHR, et indique les responsabilités des institutions concernées. Ainsi, Tout système d’électrification de service public bénéficiant d’aides provenant des deniers publics et de l’Aide Publique au Développement (ADP) doit être astreint à un suivi rigoureux annuel dont les termes sont définis dans la convention de concession ou dans le contrat d’autorisation. L’exploitant travaille sous le régime de la délégation de service public pour lequel l’état en l’occurrence le ministère de l’énergie à la pleine compétence. Les instances de contrôle de cette délégation de service public sont : l’État en qualité d’Autorité Concédante par l’intermédiaire de son Ministère en charge de l’énergie qui délègue cette fonction l’Agence Béninoise d’Électrification Rurale et de Maîtrise de l’Énergie – ABERME – en charge du suivi des programmes ; l’Autorité de Régulation de l’Électricité qui se doit de suivre le respect des clauses des différents titres d’exploitation qui ont été accordés pour la gestion des systèmes d’approvisionnement en électricité de service public.

En somme, un plan de formation a été mise en place depuis 2016, non seulement pour faciliter la mise en œuvre de l’électrification hors réseau, mais aussi pour faire preuve de compétence dans la réalisation dudit projet.

Jules Bocco (Stag.)

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité