ECONOMIE

La loi cadre sur l’EFTP : Les PTF en consultation sur le sujet

L’hôtel La Casa Cielo, dans le quartier Fidjrossè, à Cotonou a accueilli un atelier de consultation des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) conduite par le ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Kouaro Yves Chabi, le jeudi 30 Juin 2022. C’était de faire découvrir l’opérationnalisation de la loi-cadre sur l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) aux PTF, sur des points tels que la formation par alternance et l’organisation des stages en entreprise des apprenants pour l’élaboration des projets d’application de la loi-cadre sur l’EFTP, et ainsi, les consulter à ce propos.
<< Dans le cadre de l’opérationnalisation du Programme d’Actions du Gouvernement pour la période 2016-2021, le Gouvernement s’est doté d’une Stratégie Nationale de l’EFTP assortie d’une loi-cadre qui définit les principes généraux de sa mise en œuvre », a d’abord déclaré le ministre à titre d’information, avant d’ajouter que c’est à cet effet qu’une commission << technique chargée d’élaborer les avant projets de textes d’application de ladite loi est installée. Afin de proposer des textes compatibles avec les préoccupations des acteurs concernés, la commission a entrepris une large consultation desdits acteurs notamment sur certaines dispositions de la loi-cadre. Ainsi, durant trois demi-journées, chers Partenaires Techniques et Financiers, vous aurez à examiner l’ensemble des dispositions de la loi-cadre avec une attention particulière sur la formation par alternance >>, a expliqué le ministre traduisant ainsi, l’aspect consensuel qui se dégage de cette loi cadre.

Cette consultation par les PTF va se traduire par un examen de ladite loi cadre afin d’en apprécier le contenu et les démarches exécutées jusque là par le Gouvernement. Pour le Directeur Général de l’Agence de Développement de l’Enseignement Technique (ADET), Fructueux Sylvain Aho, il s’agit d’une dynamique qui a réellement demarré au Bénin, attestant tout l’attachement et la volonté du Gouvernement du président Patrice Talon à changer le système éducatif du Bénin. La clé de voûte aujourd’hui, c’est la formation technique et professionnelle et dans ce cadre, << L’ADET travaille pour que cette dynamique puisse évoluer >>.

Aristocrate Goussikindé

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *