A LA UNEAFRIQUEBéninPOLITIQUE

Intervention de Wilfried Houngbedji dans Le Débat BBC Afrique-Africa Radio: « Le Bénin bouge depuis 2016 »

Wilfried Léandre Houngbédji, Directeur de la communication de la présidence de la République du Bénin était ce week-end sur la BBC Afrique-Africa radio. Reçu dans « Le débat », l’homme a dit combien le Bénin bouge depuis 2016.
Dans son propos, Wilfried Léandre Houngbédji a vite éteint la prétendue « accusation » tenant Faure Gnassingbé d’avoir conspiré à la déstabilisation du Bénin, qui court ça et là dans l’opinion.
Dans un bel exposé, l’invité a rétabli la vérité face aux allégations et mauvaises interprétations suite à la sortie médiatique du Chef d’État béninois. Balayant toutes ces accusations qui dénotent de la mauvaise interprétation ou la mauvaise foi de certains acteurs politiques de l’opposition, il invite les uns et les autres à chercher à se faire éclairer. A ceux qui lient tout ceci à l’arrestation de Mme Réckia Madougou, ex ministre du Bénin et plus tard conseillère du Président togolais, Wilfried Léandre Houngbédji précise sur les ondes de la BBC « que les autorités togolaises auraient soutenu Madame Madougou, c’est une chose qu’elle même s’en réclame publiquement. Mais jamais, il n’a été dit que ces autorités ont conspiré à la déstabilisation du Bénin et ça n’a jamais été les propos du Président Talon.»
Pour tout clore, le Directeur de la communication de la présidence de la République du Bénin ajoute qu’« une chose est de soutenir quelqu’un pour être candidat à la candidature et l’autre est de savoir si soutenir est vraiment onction des actes ? … »  A ce stade des choses, il y a mieux à faire selon lui.

LNB

Officiellement un nouveau quinquennat s’ouvre pour Patrice Talon, et l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens, c’est son actuelle préoccupation.
Si le taux de desserte en eau potable qui était de 45% en 2016 est à 70% en décembre 2020, 100% des Béninois doivent avoir accès à l’eau potable à l’horizon 2023. « Le premier mandat a permis de faire passer la desserte en énergie électrique de 0 Mgw de production propre en 2016 à 181, 5 Mgw à décembre 2020 soit 60% de nos besoins énergétiques en temps de pointe. Les Béninois s’attendent à ce que d’ici à 2 ans, nous ayons de l’énergie électrique disponible partout, que nous ayons atteint les 100% de nos besoins », a déclaré le Directeur de la communication de la présidence de la République. Dans le secteur de l’Education,  les attendes sont grandes. Pour le gouvernement, il faut que l’école béninoise renaisse, ceci à travers la mise sur orbite de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Est d’ailleurs en cours, les consultations pour la construction de 30 lycées agricoles modernes, de 7 écoles de métier et la réhabilitation de 17 lycées agricoles qui existant déjà. Les réformes doivent se poursuivre et le Bénin consolider les acquis de ces dernières années.

Tel un livre ouvert, M. Wilfried Léandre Houngbédji a tout dit des ambitions du prochain gouvernement en dévoilant la vision de modernisation du Bénin que caresse ce nouveau mandat.
Le « mandat 2021-2026, ajoute-t-il, va servir à l’amélioration des conditions de vie des Béninois » conclut M.Houngbédji.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité