A LA UNEECONOMIEPOLITIQUE

Difficulté d’obtention du quitus fiscal : Tous les partis sont concernés

Difficulté d’obtention du quitus fiscal :
Tous les partis sont concernés

Voici ce qui témoigne de la bonne foi du service des impôts de Nicolas Yenoussi à travailler réellement pour le développement du Bénin. Mieux, sa sortie médiatique pour porter à faux les allégations de l’opposition par rapport à une politique de deux poids, deux mesures que pratiquerait son service de confirme. Des personnalités politiques appartenant à la mouvance n’ont pas pu obtenir le quitus fiscal au Bénin pour défaut de libération et d’accumulation de dettes fiscales. Il s’agit par exemple de Yves Edgar Monnou et de Ahmed Affo Obo Tidjani. Le premier est une figure emblématique de l’ex-Parti du renouveau démocratique (Prd). Ancien député, il est aujourd’hui membre de l’Union progressiste Le renouveau (Up Le renouveau).
Après celles publiées par le journal « Le Matinal » dans sa livraison de ce mercredi 9 novembre 2022, nous avons pu consulter d’autres noms de membres influents des partis de la mouvance présidentielle .
– la plus grande force politique du Bénin -, grâce à la fusion de sa formation politique (le Prd) avec l’Union progressiste (Up). De sources bien renseignées, ce dernier a accumulé des dettes fiscales qui ne lui ont pas permis de disposer du quitus fiscal, pièce constitutive des dossiers de candidatures, à la Direction générale des impôts.
Le second, Ahmed Affo Obo Tidjani est également une importante personnalité politique de la mouvance présidentielle, membre de l’Up Le renouveau et actuellement député. L’élu parlementaire de la 14ème Circonscription électorale n’a pas pu obtenir également le quitus fiscal pour accumulation de dettes fiscales. Ces deux cas concernent le parti politique Up Le renouveau, parti au pouvoir et qui s’ajoutent à ceux de Elisabeth Agbossaga et Nazaire Sado, respectivement deuxième adjointe au maire de Bohicon et deuxième questeur de l’Assemblée nationale (8ème Législature).
Cet état de chose vient tout simplement montrer la bonne foi du service des impôts à son impartialité déclarée et confirmée dans le traitement des dossiers venus demander le quitus fiscal.

Aristocrate Goussikindé.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Déclarations intempestives contre le Bénin : Kemi Séba visé par une plainte à Cotonou.

Une plainte a été déposée au Tribunal de première instance de Cotonou...

Conseil des Ministres du mercredi 22 mai 2024 : L’intégralité du compte rendu

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 22 mai 2024, sous...

Coopération Gabon – France : Brice Oligui Nguema en France.

Le Président gabonais effectuera son premier voyage officiel en France du 28...

L’Espagne, l’Irlande et la Noverge reconnaissent à leur tour : L’Etat de la Palestine (146 pays sur les 193 de l’ONU reconnaissent l’Etat de Palestine)

Combien de pays reconnaissent désormais l’existence d’un Etat palestinien ? Avec l’annonce de...