A LA UNECOMMUNIQUEElectionsPOLITIQUE

DÉCLARATION DE PRESSE DE LA FONDATION CONSCIENCE CITOYENNE: «»« APPEL A UNE ELECTION CREDIBLE ET APAISEE»

 

 

DÉCLARATION DE PRESSE
« APPEL A UNE ELECTION CREDIBLE ET APAISEE».

Le dimanche 08 janvier 2023, le peuple béninois, à travers les six millions sept cent neuf mille huit cent quatre-vingt huit (6.709.888) électeurs, est invité à prendre part aux élections des Députés de la neuvième législature. À cet effet, la Commission électorale nationale autonome (CENA), structure en charge de l’organisation des élections, s’active et égrène étape par étape le calendrier électoral qu’elle a mis en place. Des huit (08) listes de candidatures qu’elle a reçu, sept (07) ont été validées : BR ( Bloc Républicain), UP-R (Union Progressiste le Renouveau), FCBE (Force Cauris pour un Bénin Emergent), UDBN (Union Démocratique pour un Bénin Nouveau), MPL (Mouvement du Peuple pour la Libération), MOELE BÉNIN (Mouvement des Élites engagés pour l’émancipation du Bénin) et LD (Les Démocrates).
La Fondation Conscience Citoyenne suit de près le déroulement de ce processus électoral et salue l’esprit d’ouverture dont font montre les différentes parties prenantes. Elle invite les uns et les autres à continuer dans cet état d’esprit jusqu’à la fin de ce processus.
Par la même occasion, elle invite les populations à un comportement patriotique en suivant scrupuleusement les prescriptions de l’Agence nationale d’identification des personnes (ANIP)et de la CENA afin d’être en mesure d’aller accomplir leur devoir civique dans la paix et en toute responsabilité, le dimanche 8 janvier 2023.
Les élections sont toujours des instants de responsabilité citoyenne et d’engagement pour la patrie. Du choix de chacun d’entre nous, dépend de notre quotidien et de l’avenir du pays. Par conséquent, ce choix doit se faire en toute connaissance de cause et dans l’intérêt supérieur du Bénin.
La Fondation Conscience Citoyenne recommande alors à chaque béninoise et à chaque béninois d’avoir à l’esprit le Bénin et ses populations et de ne rien entreprendre qui puisse participer à une remise en cause de la cohésion nationale.
Chaque responsable politique doit faire l’effort d’éviter de tenir des discours incitant à la provocation, à la violence, à la haine et à la discrimination. Le Bénin est un et indivisible.
Dans le même élan, la Fondation Conscience citoyenne invite les acteurs des médias à une meilleure couverture de cette période de pré campagne et de la campagne proprement dite.

Cotonou, le 29 novembre 2022
Pour le Conseil d’administration
Le Président

Moukaram A.M. BADAROU

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Déclarations intempestives contre le Bénin : Kemi Séba visé par une plainte à Cotonou.

Une plainte a été déposée au Tribunal de première instance de Cotonou...

Conseil des Ministres du mercredi 22 mai 2024 : L’intégralité du compte rendu

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 22 mai 2024, sous...

Coopération Gabon – France : Brice Oligui Nguema en France.

Le Président gabonais effectuera son premier voyage officiel en France du 28...

L’Espagne, l’Irlande et la Noverge reconnaissent à leur tour : L’Etat de la Palestine (146 pays sur les 193 de l’ONU reconnaissent l’Etat de Palestine)

Combien de pays reconnaissent désormais l’existence d’un Etat palestinien ? Avec l’annonce de...