A LA UNEPOLITIQUE

Comme le Roi Mohamed VI dans son numéro 3095 : Jeune Afrique consacre Talon

La naissance du mythe Talon, c’est pour de nombreux béninois, le début d’une ère ; celle d’un Bénin prospère qui se bâtit pour tous ses filles et fils. Si Talon propose la Rupture aux béninois, c’est qu’il veut d’abord guérir le Bénin de la maladie de l’éternel recommencement sous fond de clientélisme, corruption, népotisme, gabegie, crise démocratique, électorale, … Et il faut le reconnaitre, c’est avant tout une affaire de bonne volonté et d’expérience. L’ayant compris, l’homme s’y est mis. Depuis 2016, Talon s’impose dans le paysage politique et médiatique avec un mélange managérial talentueux. Il incarne le nouveau leadership recherché par les peuples sur tout le continent. Avec d’autres têtes d’affiche, le Président béninois innove par sa gouvernance. En témoigne le numéro 3095 du Magazine Jeune Afrique (paru en décembre 2020), où aux côtés de Paul Kagamé du Rwanda et du Roi Mohamed VI du Maroc, Talon est célébré comme un leader qui inspire les foules. Chose qui semble être du temps des Mandela, Houphouët-Boigny, Bourguiba, Senghor, Sankara,…

JA estime à raison que « confrontée à des défis de plus en plus complexes, l’Afrique manque cruellement de dirigeants visionnaires, intègres, et courageux capables de les relever. » Mais au Bénin le champion né qu’est l’actuel locataire du Palais de la Marina, a su renverser la donne. Avec sa gouvernance, bon nombre de béninois et d’africains de passage au Bénin, louent ses qualités rien qu’envoyant ses réalisations en cinq années d’exercice du pouvoir. Sa gouvernance fascine et comme celle de Mandela, elle crée les conditions d’une dignité béninoise et africaine qui ouvre le Bénin et l’Afrique sur le monde.

LNB

Talon en héros du nouveau libéralisme africain est depuis en campagne contre les tricheurs dans tous les domaines : politique, économique, financière, social, … L’homme connait le job et l’assume au point même de reconnaitre son impopularité dans certains milieux. Mais heureusement, il peut désormais se frotter les mains car sa tournée qui le conduit dans presque toutes les communes du pays prouve tout le contraire à ses détracteurs. Talon est bien populaire et il offre depuis une nouvelle facette de son leadership sans limite. Par cette tournée, il a prouvé qu’il sait lever les foules, leurs parler et se faire écouter.

Ce leadership nouveau qui transpire chez Patrice Talon, c’est l’essence qui prépare un avenir au peuple béninois notamment à sa jeunesse. Sur cette lancée dans quelques années, l’incompétence, la médiocrité, la corruption, … qui caractérisent le vieux monde politique depuis les indépendances, auraient fait naufrage pour permettre au Bénin de faire sa marche vers le développement et l’épanouissement de ses peuples. Cette tournée de reddition de comptes du Président Talon est une première et elle crée un véritable cercle vertueux qui ne présage que du beau pour les populations.

Charles Christel ADOMASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité