A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUEMONDEPOLITIQUESOCIETESPORT

championne du monde d’athlétisme : Noélie Yarigo, une fierté (Après sa victoire méritée au plan mondial, elle est récompensée par le gouvernement)

Le 03 mars 2024, l’athlète béninoise de 800 m, Noélie Yarigo, a dignement représenté le Bénin à la 19e édition du Championnat du monde d’athlétisme en salle à Glasgow, en Écosse. Elle a décroché la médaille de bronze lors de cette compétition internationale. Elle reçoit, à son retour, les honneurs du gouvernement béninois. Noélie Yarigo a foulé le sol béninois ce mardi 19 mars 2024. Elle a été accueillie à l’aéroport de Cotonou avec une grande ferveur. A son endroit, une pluie de mots de félicitations des fans qui l’attendaient. Quant au ministre des Sports, sa présence était remarquable grâce au bouquet de fleurs qu’il portait. Le cortège de Noélie Yarigo a ensuite été conduit à la place de l’Amazone où la médaillée de bronze a reçu des mains du ministre, un chèque de 15 millions de Francs CFA. Suite à cela, Benoît Dato a adressé à la brave sportive les félicitations du gouvernement. Un moment de joie pour Noélie Yarigo qui s’exprime en ces termes : « C’est incroyable, je ne m’attendais vraiment pas à cet accueil chaleureux. Je suis vraiment touchée et cela me motive encore plus à aller travailler pour d’autres victoires plus grandes. Là, je suis vraiment motivée et cette médaille, c’est un verrou que j’ai réussi à sauter et là, je n’ai plus de barrière, plus rien ne m’arrêtera et je donnerai tout à chaque occasion que j’aurai la chance de représenter mon pays. Déjà, j’aimerais remercier ma fédération, le comité Olympique, mon coach qui travaille dans l’ombre pour me mettre à chaque fois en forme afin de pouvoir représenter mon pays, et aussi tout le public béninois qui me soutient d’ailleurs même quand j’étais au fin fond du trou. Je leur dis merci et je ne vous décevrai jamais. Pour la petite histoire, quand je me suis qualifiée pour la finale, mon coach m’a ramené un bouquet de fleurs. Et le lendemain, le jour de ma finale, avant que je ne prenne la navette pour l’hôtel, il est venu me voir à mon hôtel, il m’a dit : “Noélie, j’ai la possibilité de t’offrir un autre bouquet de fleurs. Mais tu as la possibilité aussi d’aller t’arracher dans cette finale pour pouvoir t’offrir un bouquet de fleurs sur un plateau d’Or ; à toi de choisir”. Quand il m’a dit ça, ça a fait un tic dans ma tête. Quand j’ai pris le départ, cette phrase me revenait dans la tête. Je me suis dit, je suis là pour mon pays. Je me suis battue pour cette finale. Là, il faut aller chercher la médaille. C’était le moment ou jamais. Je me suis vraiment arrachée pour aller chercher cette médaille historique. Et c’est avec beaucoup de fierté que je la porte aujourd’hui et j’espère qu’elle ne sera pas la dernière ».
Noelie Yarigo, avec cette médaille d’un niveau rarement atteint par un béninois, est une fierté nationale. Une référence que les plus jeunes peuvent suivre.

Flora HOUNSOUNOU

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Lutte contre le terrorisme au Mali : Deux refuges des groupes terroristes traqués

Les Forces Armées Maliennes (FAMa) ont trouvé ce vendredi 19 avril 2024,...

Drame dans la commune de Banikoara : Un CA se donne la mort

Ce dimanche 21 avril 2024, le chef de l’arrondissement de Sompérékou, Karim...

Réunion de la coordination nationale du parti Les Démocrates : Le parti s’enracine

Le parti que dirige l’ancien chef de l’État, Yayi Boni a tenu...