A LA UNEAFRIQUEBéninMONDESOCIETE

Célébration de la 28ème Journée Mondiale des Enseignants : Le message du ministre Yves Kouaro CHABI

A l’instar de la communauté internationale, le Bénin célèbre, le mardi 5 octobre 2021, la 28ème Journée Mondiale des Enseignants. En prélude à cette commémoration, le Ministre des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle, Monsieur Yves Kouaro CHABI a délivré un message dans lequel il réaffirme la volonté farouche du Gouvernement du Bénin de s’attaquer aux problèmes qui minent les conditions de vie de l’enseignant en général, mais surtout les problèmes qui minent sa carrière professionnelle en particulier. Il s’agira donc pour le gouvernement d’œuvrer à disposer d’un personnel motivé, performant et capable de contribuer à la réalisation de notre objectif commun : une éducation de qualité pour tous les enfants.

Mes chers concitoyens ;

Mesdames et messieurs ;

Demain, mardi 05 octobre 2021, la communauté internationale célèbrera la Journée Mondiale des Enseignants. En cette Journée de reconnaissance, nous fêtons les enseignants de tous les continents, de tous les pays, des villes et des villages, et nous les remercions pour les efforts qu’ils déploient sans relâche, souvent dans des conditions difficiles. Le Bénin en sacrifiant, une fois encore, à cette tradition commémorera ainsi la 28ème édition de cette journée.

Après Abomey en 2020, c’est autour de la ville des Kobourou, Parakou, d’abriter les manifestations officielles marquant la 28ème édition. Cette opportunité que l’Etat béninois se donne chaque année, à travers les trois ministères en charge de l’Education, permet d’attirer l’attention de l’opinion nationale sur la place et le rôle primordial de l’Enseignant dans notre société.

En effet, qu’il soit instituteur, enseignant du secondaire ou du supérieur, il est l’un des principaux acteurs de développement, car il fait cultiver chez l’apprenant des valeurs fondamentales telles que le vivre-ensemble, le travail, la paix, la tolérance, l’égalité, le respect, etc.

De même, au travers de cette célébration, le gouvernement du Président Patrice Talon entend réaffirmer sa volonté farouche de s’attaquer aux problèmes qui minent les conditions de vie de l’enseignant en général, mais surtout les problèmes qui minent sa carrière professionnelle en particulier. Il s’agit d’œuvrer à disposer d’un personnel motivé, performant et capable de contribuer à la réalisation de notre objectif commun : une éducation de qualité pour tous les enfants.

Mesdames, Messieurs,

Chers enseignants,

Le thème international de cette année « les enseignant-e-s au cœur de la relance de l’éducation » retenu par l’Internationale de l’Education en collaboration avec l’UNESCO nous appelle à continuer à investir pour ce type de personnels afin de disposer des enseignants de qualité et des infrastructures adéquates pour l’amélioration de leur condition de travail et de vie.

LNB

En revanche, au Bénin, le thème retenu cette année est « Enseignement de qualité dans le contexte de la covid-19 : un défi pour les enseignants ». Ceci appelle de notre part une vigilance plus accrue face à la propagation de cette pandémie. Aussi, voudrais-je engager tous les enseignants des trois ordres à s’impliquer avec enthousiasme et détermination dans la mise en œuvre des mesures sanitaires prescrites par le gouvernement. Cet engagement attendu de leur part est déterminant pour toute la nation dans la mesure où il permet de capitaliser notre avancée sur la gestion de l’école béninoise par ces temps de covid19. En effet, il n’est pas superflu de rappeler à nos concitoyens que grâce à notre discipline collective et à la capacité managériale du gouvernement, nous avons réussi à faire traverser la tempête de la pandémie sans drastiquement fermer les classes et sans faire perdre l’année scolaire à nos apprenants. Le gouvernement, par ma voix, réitère aux enseignants qu’ils restent et demeurent à l’avant-garde de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 en milieu scolaire.

Mesdames et messieurs,

Nous convenons tous que 28 ans après il n’est point de doute sur la pertinence de la célébration d’une telle journée.

La profession d’enseignant doit pouvoir rivaliser avec les autres professions pour attirer à elle des personnes douées et motivées. C’est dans cette optique que le Gouvernement de la République du Bénin s’emploie à offrir les meilleures conditions aux enseignants de tous les trois ordres.

Les réformes qui sont en cours ne visent qu’une meilleure gouvernance du secteur de l’éducation et la professionnalisation de l’enseignement au Bénin. Ainsi, la mise en œuvre de la stratégie de l’EFTP et la mise en place des outils d’une bonne gestion du système retiennent plus particulièrement l’attention du Gouvernement et seront plus visibles à compter de cette année.

A la veille de la célébration de cette importante journée, j’invite donc chacun de nous à manifester sa joie à celles et ceux qui ont choisi ce noble et délicat métier d’Enseignant.

Au nom de mes deux autres collègues du secteur de l’Education, je nous souhaite une excellente journée mondiale des enseignants ! Très bonne rentrée académique 2021-2022 !

Vive la 28ème Journée Mondiale des Enseignants,

Vive le système éducatif béninois,

Vive les enseignantes et les enseignants,

Je vous remercie de votre attention.

Source : gouv.bj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité