A LA UNEBénin

Boni Yayi: Covid-19, un ultimatum pour l’humanité

L’humanité ne doit pas reprendre son cours habituel, après la fin de cette pandémie de coronavirus. C’est la lecture faite par l’ancien président béninois, Thomas Boni Yayi, face à ce qui s’observe dans le monde, depuis quelques mois où un virus dicte sa loi à l’humanité. 

EREVAN

Dans une publication sur sa page Facebook, l’ancien président, Boni yayi, estime que la Covid-19 est un révélateur de la fragilité de la gouvernance des affaires de la planète. Mis en auto-isolement depuis quelques jours, alors qu’il devait être au chevet de son épouse, l’ex-président d’honneur du parti des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), appréciant la suprématie de ce virus qui remet même en cause la liberté d’aller et de venir, pense qu’un nouveau monde est inévitable après cette transition imposée à l’humanité.

Ce nouveau monde qu’appelle de tous ses vœux l’ex-leader charismatique du parti des Forces cauris pour un Bénin émergent, doit accorder plus de place à la solidarité et réduire les inégalités. « Une pandémie, perçue comme un avertissement que l’humanité, conçue par la Providence pour être unie et solidaire, est minée par les inégalités et la pauvreté. Un nouveau monde est inévitable.« , pense l’ancien président de la République. Rappelons que, depuis le déclenchement de cette pandémie, le monde est mis à l’égalité et les grandes nations, qui n’ont de cesse de vanter leur surpuissance, sont mises à genoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité