POLITIQUE

Bénin : comment les députés du BMP veulent faire noyer l’ambition du Chef de l’Etat

Et pourtant le président Patrice Talon avait été clair « Mon souhait est qu’à mon temps également les élections soient de même nature, de même qualité, de même convivialité contrairement à ce qu’on a connu jusque-là ».

Malheureusement cette intention du Chef de l’Etat n’a pas émoussé l’ardeur des députés du BMP.

Ils veulent que seuls les deux partis retenus par la commission électorale nationale autonome (CENA) à savoir les Républicains et les progressistes prennent part aux prochaines élections législatives. Ils l’ont martelé dans une déclaration lue ce vendredi 29 mars 2019 au palais des gouverneurs.

Pour eux, le consensus tant prôné par le Chef de l’Etat n’étant pas trouvé au parlement la seule porte de sortie est de laisser les deux partis enregistrés à la CENA aller aux élections. Ils sont même allés plus loin en demandant aux électeurs de sortir massivement voter pour eux le 28 avril comme si la campagne électorale était déjà lancée.

Alors que de son côté, le Chef de l’Etat continue de multiplier des rencontres avec les leaders d’opinion pour pouvoir trouver un terrain d’entente pour des élections législatives inclusives. L’on s’étonne de cette déclaration qui vient empirer les choses.

Dans l’opinion, beaucoup  considèrent cette déclaration lue par Jean Michel Abimbola comme  un véritable affront à la parole présidentielle de Patrice Talon.

Chose plus étonnante, c’est l’une des rares fois, où les députés de la majorité parlementaire décident d’aller contre la volonté du Président de la République. Qu’est ce qui n’a pas marché? ET pourquoi sont-ils autant fiers de vouloir jouer ce match entre amis de la mouvance ?

De toutes les façons, le président de la République dispose encore de toutes les cartes pour ramener ses poulains à la raison. Car une élection crédible aux yeux des observateurs internationaux, c’est bien sûr celle qui se fait avec la participation de toutes les tendances politiques.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

L’éphéméride de l’Espoir : Msg Isidore de-Souza

Né le 04 avril 1934 à Ouidah, Isidore de Souza descendant de...

Répression au non-respect du code de la route : L’opération lancée

A partir de ce vendredi 1er mars 2024, une vaste opération de...

Perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique : Le Gouvernement prend des mesures

Les populations béninoises notamment les clients de la Société Béninoise d’Énergie Électrique...