A LA UNEBaromètrePOLITIQUE

Bénin : BAROMETRE DE LA SEMAINE

EN HAUSSE

Alexandre SOSSOU, DG CNHU

Le CNHU est dirigé depuis quelques mois par Alexandre Koffi SOSSOU qui dynamise ce complexe hospitalier en restant de ce fait en phase avec la vision du Président Patrice TALON. Vision exprimée dans le PAG avec pour objectif l’amélioration de la prise en charge sanitaire des populations.

Grâce au leadership lumineux du Directeur Général Alexandre SOSSOU, les réformes nécessaires sont opérées afin de faire du CNHU, une structure qui apporte à temps réel des soins idoines aux populations qui en ont besoin.

En effet, après seulement quelques mois, le DG SOSSOU a réussi à doter le centre des équipements de pointe.

Jean-Baptiste Elias, président de l’ANLC

Pour la troisième année consécutive, le président de l’ANLC a réussi le pari de l’organisation des Journées nationales de la gouvernance. L’édition 2019 s’est tenue les 11 et 12 décembre dernier sous le thème: “L’éducation à la citoyenneté: défis, enjeux et perspectives du secteur de l’éducation.

La rencontre a connu pour la 1ère fois la participation de fortes délégations des pays de la sous-région.

Joachim Apithy, Préfet de l’Ouémé

Le Préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apithy ne veut plus rester indifférent au paiement des faux frais constatés dans l’établissement de la carte nationale d’identité.

En effet, depuis quelques jours, certaines informations font état d’un changement du coût de l’établissement de cette pièce au niveau de la Préfecture de l’Ouémé.

Informé de cette situation, le Préfet Joachim Apithy a décidé de prendre le mal par ses racines. Ainsi, très tôt dans matinée du lundi dernier, l’homme a fait une descente au service de la préfecture chargé de cette opération. Cette descente de l’autorité préfectorale, a permis de mettre en déroute les démarcheurs et les agents complices de ces actes de corruption.

LNB

EN BAISSE

Georges BADA, Maire de la commune d’Abomey-Calavi

Circuler à certains endroits dans l’arrondissement central d’Abomey-Calavi la nuit n’est pas chose aisée et pour cause. Plusieurs lampadaires ne sont pas fonctionnels depuis des lustres.

Dans la foulée, les divorcés sociaux profitent pour perpétrer des vols et autres actes de banditisme.

Le hic selon certaines confidences, c’est que la mairie aurait attribué courant 2017-2018, un marché d’acquisition d’ampoules à un prestataire que certains prétendent être un proche du maire Georges Bada. La fonctionnalité desdites ampoules n’aurait pas duré.

S’agit-il d’une mauvaise gestion des affaires ou d’un détournement de deniers publics ?

Nous y reviendrons.

Joseph GNONLONFOUN, Médiateur de la République

Il est toujours en place. Alors que son unique mandat est arrivé à échéance depuis octobre 2018, Joseph Gnonlonfoun est maintenu au poste.

En allant lui-même présenter et défendre son budget de médiateur de la République devant la Commission budgétaire, il a relancé le débat sur sa longévité au poste, en violation de la loi.

N’y a-t-il aucun candidat potentiel pour prendre sa place ?

Armand Gansè, DG SOGEMA

Outre la morosité économique et les difficultés liées à la fermeture des frontières, les commerçants du marché Dantokpa doivent faire face à une réforme de loyers. Désormais, le loyer doit être payé en début de trimestre et non plus à la fin du trimestre comme c’était le cas. Cette nouvelle mesure du Dg/Sogema Armand Gansè est à la base du mécontentement des commerçants qui voient leurs boutiques fermées en cas de résistance à la réforme.

Abou A.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité