A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUEMONDEPOLITIQUESOCIETE

Audience à la Cour constitutionnelle : SOSSA reçoit Aminatou SAR.

 

Ce lundi 08 juillet 2024, le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Cossi Dorothé SOSSA a reçu en audience Mme Aminatou SAR, la nouvelle coordonnatrice Résidente du Système des Nations-unies (SNU) au Bénin. Leurs échanges ont tourné essentiellement sur l’état de la coopération entre le Système des Nations Unies et le Bénin et les élections générales de 2026 au Bénin. En effet, cette visite de Mme Aminatou SAR s’inscrit dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les présidents des Institutions de la République, à la suite de sa prise de fonction en qualité de coordonnatrice Résidente du système des Nations-Unies au Bénin. Au cours des échanges, la Coordonnatrice a présenté au Président de la Cour constitutionnelle les objectifs généraux de sa mission et à assurer le plein soutien du SNU à accompagner la Cour constitutionnelle dans le processus électorale à venir. Au cours des échanges, le Professeur Sossa a souhaité la bienvenue à la coordonnatrice résidente, formulée des vœux de succès et de réussite à son égard. Il l’a également assurée du plein soutien et entier de la Cour constitutionnelle dans l’accomplissement de sa mission au Bénin. À sa sortie du cabinet du Président de la Cour constitutionnelle, la nouvelle coordonnatrice Résidente du Système des Nations-unies a fait une déclaration à la presse, que voici. « Rencontrer le Président de la Cour constitutionnelle me semble important parce que la Cour constitutionnelle est une institution centrale dans le dispositif démocratique de ce pays. Comme vous le savez, nous allons vers les élections générales en 2026 et la Cour constitutionnelle est une des institutions qui aura une part importante dans le bon déroulement desdites élections. Je suis donc venue pour réitérer au Président Cossi Dorothé SOSSA, la disponibilité du Système des Nations-Unies (SNU) à accompagner le Bénin dans ses échéances qui vont venir. Justement l’accompagnement n’est pas juste lier aux élections, mais comment travailler à accompagner la Cour dans ses objectifs. C’est quelque chose qui est très important, parce que c’est le cadre qui permettra à la Cour de bien jouer pleinement sa partition. Le Président de la Cour m’a parlé non seulement du rôle de l’institution dans les élections, mais il a aussi parlé de la Cour comme étant une institution garante des droits de l’homme, l’instance de défense des droits humains. Ce sont des discussions qui nous l’espérons pourront se poursuivre. Par rapport aux élections générales de 2026, le Président de la Cour a assuré sur la transparence, sur l’inclusion pour ces élections-là. Il nous a parlé des avantages à faire des élections générales. Il a vu comme une opportunité de les concentrer en une année afin que le Bénin, les Béninois, le gouvernement et tous ceux qui interviennent dans le pays puissent avoir plusieurs années devant eux pour mieux se concentrer sur le développement du pays. Il a assuré que la Cour constitutionnelle jouera pleinement sa partition aux côtés de tous les autres acteurs qui sont en lien avec ce processus électoral ».

Flora HOUNSOUNOU

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Reddition de comptes dans la commune d’Abomey-Calavi : AHOUANDJINOU dresse le bilan

Les membres du conseil communal d’Abomey-calavi ont tenu la première séance de...

Après sa sortie de la CEDEAO : Le Burkina menace de quitter l’UA et L’ONU

Le Burkina Faso a annoncé sa volonté de quitter l’Union Africaine (UA)...

Le gouvernement en collaboration avec le FMI et la Banque mondiale : Une table ronde organisée

Le mardi 16 juillet 2024 sera organisée à Cotonou table ronde sur...