A LA UNEBéninCulture & Art

29 avril : Journée Internationale de la Danse

 

Danseur, acteur, chorégraphe, professeur de danse, artistes, percussionnistes, … sont à l’honneur pour cette célébration.
Bien que le monde de la culture soit en berne depuis de longs mois un peu partout sur la planète, l’art scénique est dans l’attente de jours meilleurs. Les scènes des théâtres, festivals, opéras, … n’attendent que le retour du public, des tournées et la chaleur de leurs applaudissements sous la lumière des podiums.
En cette Journée internationale de la danse (29 avril), c’est l’occasion pour les gouvernants et les acteurs de l’industrie culturelle de réorienter les politiques en la matière afin de valoriser et professionnaliser nos artistes. En Afrique par exemple, le problème reste bien cru. Nous sommes dans la nécessité de passer à des réformes dans la production (de ballets, chorégraphie, …)
Au Bénin, la danse malgré les potentiels, reste très peu valoriser. Faute de bonnes politiques d’accompagnement et de soutien du secteur de l’art, les talents sommeillent ou meurent. Quand on parcourt le pays et on voit le potentiel, c’est triste et bien dommage.

Le Bénin, un pays de danseurs !

LNB

Dans les sociétés traditionnelles béninoises, la danse connaît de nombreux styles selon les régions, les ethnies (classiques ou folks). En effet, à chaque groupe socio-culturel correspond une gestuelle, une rythmique atypique, des danses. Dans nos villes et campagnes, les danses endogènes, urbaines Hip-hop animent et valorisent non seulement la danse mais aussi la mode urbaine en vue de la sauvegarde du patrimoine immatériel du Bénin.
« La danse est plurielle. Tantôt art, tantôt sport, elle est riche de 1001 styles. Du classique au swing, en passant par la salsa, le vogue ou le breakdance,… chaque style possède ses pas, ses mouvements, ses couleurs. Un peu comme chaque langue possède ses mots, ses expressions, ses accents. Mais là s’arrête la comparaison, car la barrière de la langue n’existe pas en danse. Une chorégraphie nous parle, nous touche, nous fait grandir et cela, même si nous ne comprenons pas toutes ses subtilités, ses codes ou ses secrets. »

Lancée en 1982 par le Comité international de la danse de l’Institut international de théâtre de l’UNESCO, la date de la Journée internationale de la danse est le 29 avril. Les objectifs de la journée internationale de la danse et du message sont de réunir le monde de la danse, rendre hommage à la danse, célébrer son universalité et, franchissant toutes les barrières politiques, culturelles et ethniques, rassembler l’humanité toute entière en amitié et paix autour de la danse, langage universel. Avec la World Dance Alliance, l’ITI et son comité de la Danse célèbrent la Journée Internationale de la danse à l’UNESCO à Paris et à travers le monde entier. En raison de la pandémie de la covid-19, les activités cette célébration se feront en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité