A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUECULTURE GENERALEECONOMIEHistoireMONDEPOLITIQUESOCIETE

25 ans de règne du Roi d’Ijofin au Nigéria RAZAK SAKA COURONNÉ (Il est fait Asiwaju, Haut Dignitaire de la Cour royale de Ijofin)

Razak Saka, un des fils de Feu Séfou Saka Aricoché Super et frère aîné du Député suppléant Moussa Saka, membre du parti Union Progressiste le Renouveau, vient d’être élevé au rang de Haut dignitaire (Asiwaju en langue Yoruba) de la Cour royale d’Ijofin dans l’Etat d’Ogun au Nigéria. C’était à l’occasion de la célébration du vingt cinquième anniversaire de règne du Roi d’Ijofin, Sa Majesté Moruf Ayinla Awode Onimoro I, célébration dont le point d’orgue a eu lieu le samedi 25 novembre 2023 à Ijofin en présence d’une forte délégation venue du Bénin et conduite par l’Honorable Ybatou Sani Glèlè, représentant le Président Adrien Houngbédji empêché. On a noté aussi la présence du Dr Falilou Akadiri, vice chancelier, du Ministre Raphaël Akotègnon, des députés Cécile S. Ahoumènou Hounkpatin, Sêdozan Jean-Claude Apithy et Issa Salifou, des cadres du parti UP-R Gratien Laurent Ahouanmènou, de Emmanuel Zossou, du CA 4 de Porto-Novo Razack Radji alias Sotié et de Kolawolé Fassassi alias Issa Tombo, pour ne citer que ceux-là.
Plusieurs étapes ont marqué cette cérémonie de couronnement et de port des attributs de dignitaire de la Cour royale d’Ijofin à Razak Saka en présence de son épouse et des membres de sa famille sans oublier ses partenaires d’affaires dont un représentant du Président de la République Centrafricaine. Le port desdits attributs restera gravée dans la mémoire de tous les participants à cette cérémonie et de tous ceux qui ont réussi à les reportages. Razak Saka, homme d’affaires et premier responsable du Groupe Octogone, entreprise spécialisée dans l’énergie, les mines, les matières premières, pour ne citer que ces domaines-là. Il est aussi et discrètement un grand philanthrope. Les forages d’eau potable, l’éclairage publique à l’énergie solaire, la mise à disposition de barques motorisées, la réhabilitation des embarcadères-débarcadères aussi bien sur le territoire béninois à Adjarra que sur le territoire nigérian à Ijofin. Très habitué de fait, il a annoncé la nécessité de reconstruire le palais royal d’Ijofin et séance tenante, il a mis une enveloppe financière consistante dans la cagnotte tout comme ses amis présents à ses côtés dont l’ancienne députée Ybatou Sani Glèlè et l’ensemble de ses frères et sœurs. La cérémonie s’est poursuivie tard dans la nuit dans une ambiance festive.

Mesmin Afanou

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

L’éphéméride de l’Espoir : Msg Isidore de-Souza

Né le 04 avril 1934 à Ouidah, Isidore de Souza descendant de...

Répression au non-respect du code de la route : L’opération lancée

A partir de ce vendredi 1er mars 2024, une vaste opération de...

Perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique : Le Gouvernement prend des mesures

Les populations béninoises notamment les clients de la Société Béninoise d’Énergie Électrique...