A LA UNEBéninPOLITIQUE

Patrice Talon devance de loin ses probables adversaires

PRÉSIDENTIELLE DE 2021

PATRICE TALON DEVANCE DE LOIN SES PROBABLES ADVERSAIRES

« A l’heure où je vous parle, ma décision est prise. Je sais si je serai ou non candidat. »

C’est par cette formule que Talon vient de fort belle manière de lancer sa singulière campagne électorale pour la présidentielle de 2021. A l’heure où les semences s’inspiraient, Patrice Talon, Président de la République fit son entrée. De ce fait, il ne pouvait en être autrement. Sa position désormais on ne peut lus claire, impose sa candidature. Une bonne description de l’interview qu’il a accordé nos confrères de Jeune Afrique, Patrice Talon sera candidat et Bénin Espoir ne s’est pas trompé en le titrant à la Une du dernier numéro de son Magazine.

 

A la lecture de cette intervention dans JA, plus de doutes. Une annonce de candidature est en téléchargement. D’ailleurs, en bon chef de famille, il donne un caractère Bénino-béninois à cette annonce. « Malgré tout le respect que je dois à Jeune Afrique, ce n’est pas à vous que je le dirai. Mais à mes concitoyens. » Lâche-t-il à François Soudan.

LNB

L’ancien redoutable businessman veut rester dans l’arène politique où il est d’ailleurs devenu aussi redoutable. Sinon pourquoi affirme-t-il que « le business n’est plus ma motivation. » avant de renchérir en ces termes : « Je fais désormais face à d’autres défis…» Ces réponses sans équivoques, c’est la nouvelle page de l’acte politique de 2021 qui comme un baromètre permettra de dire qui est populaire de qui ne l’est franchement pas.

« J’ai pris le risque d’être impopulaire. » martèle le Président béninois.

Malgré le poids de la fonction, l’actuel locataire du palais de la Marina reste bien lucide face aux pièges du vedettariat. Homme de mesure et de retenu, du grand écran de son palais, il vit avec son peuple donc et connait ses souffrances. Populaire ou pas, Talon ne se régénère pas des bains de foule comme on l’a vu par ici sur le continent africain. Si être populaire, c’est déconnecter le peuple des tâches du développement pour des marches de soutiens avec des chants et danses à la gloire du Chef, alors monsieur le Président, vous avez raison de choisir d’être impopulaire. Impopulaire dans la bouffonnerie mais admiré sur le chantier du développement.

Talon refuse le rôle du clown. Bomber de rêves et d’une forte détermination, Talon a le logiciel de son triomphe en main. L’interview de JA vient de lancer le téléchargement d’une imminente annonce : sa candidature aux présidentielles de 2021. Actuellement, je vois mon Président entrain de boire du petit lait.

 Charles Christel ADOMASSE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité