Site icon Bénin Espoir

Messe d’action de grâce au lendemain des législatives 2023: VLAVONOU et le MCCPP rendent grâce

Messe d’action de grâce au lendemain des législatives 2023:
VLAVONOU et le MCCPP rendent grâce

Le Mouvement catholique des cadres et personnalités politiques (MCCPP) a célébré ce dimanche 22 janvier 2023 à la cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée conception de Porto-Novo une messe d’action de grâce qui a rassemblé plusieurs personnalités dont Louis Gbèhounou Vlavonou, Président de la 8e législature de l’Assemblée nationale du Bénin, les représentants de la cour constitutionnelle, de la cour suprême, de la cour des comptes, du Médiateur de la République, du Directeur de cabinet du Président de l’Assemblée nationale, Mathieu Ahouanssou, du Directeur adjoint de Cabinet du Président de l’Assemblée nationale, Moukaram Badarou.
Ladite messe a été célébrée par le Père Nathanaël Soédé, Aumônier national des cadres et personnalités politiques du Bénin, assisté du Vicaire général du diocèse de Porto-Novo, le Père Ernest Gbèdan et du Père Thomas Houédanou, Coordonnateur par intérim du MCPP. L’occasion de cette messe a été saisie par le père célébrant pour attirer l’attention des uns et des autres sur l’importance de la préservation de la paix dans notre pays surtout en période électorale au regard de ce que se passe ailleurs, notamment en Ukraine et dans certains pays du Sahel où les menaces terroristes sont d’actualité.
Dans son homélie, le père célébrant est revenu sur les élections législatives du 8 janvier 2023 qui se sont déroulées au Bénin et les leçons que chaque Béninois doit en tirer, à commencer par les personnalités politiques, les responsables des Institutions de la République, les Préfets, les élus locaux etc… Il convient de retenir de ses propos que  » le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière se lever », tel que le précisent d’ailleurs les textes liturgiques du jour.
« Il s’agit certes de parole prophétique du VIIIe siècle de la période exilique du Primo-Isaïe que tous les Béninois bien informés des débats politiques devraient relire avec l’espérance d’un lendemain meilleur, l’espérance d’un monde meilleur en un pays où tout irait mieux dans le meilleur des mondes pour emprunter la formule de l’œuvre du littéraire Candide de Voltaire », a dit le Père Nathanaël Soédé introduit par le Vicaire Ernest Gbedan dans son homélie.
Et pour marquer leur adhésion totale à cet appel, des cierges ont été déposées au pied de l’autel par les Représentants désignés parmi les fidèles des différentes Institutions de la République, des organisations de la société et personnalités invitées à cette eucharistie spéciale.
Il faut souligner que ce mouvement catholique n’est pas à son premier geste citoyen et religieux. C’est devenu presqu’une habitude d’œuvrer pour la bonne cause.

Mesmer Afanou

Quitter la version mobile