A LA UNEBénin

Loterie Nationale du Bénin : Les prouesses de Gaston Zossou

 

Faire des prouesses au sein d’une structure commerciale n’est pas forcément synonyme d’avoir un diplôme ou de faire une formation en la matière. On peut être bien un homme de lettre et y parvenir.
Pour cela, il suffit d’élaborer des stratégies idoines, d’allier innovation et ambition, être un bon manager ou s’entourer d’une équipe managériale.

La Loterie nationale du Bénin (LNB) fait partie de l’une des rares entreprises qui se porte bien et qui dégage des profits. Ainsi, chaque année, elle contribue à la mobilisation de ressources nécessaires pour son bon fonctionnement et in fine pour contribuer au développement économique du pays.

Le régime actuel, désireux de faire du pays un pôle économique, a mis un terme aux anciennes méthodes de gestion de l’Etat. A cet effet, il faut mettre à la tête des structures dérivées, des têtes bien faites pour contribuer au développement durable.

LNB

C’est le cas du Directeur Général de la LNB, l’ancien ministre Gaston ZOSSOU.
Aujourd’hui à la LNB, « nous pouvons constater de la proactivité, de stratégies commerciales payantes, des services de jeu en ligne disponibles, etc…. Il a su imprimer sa marque afin de faire booster le chiffre d’affaires de l’entreprise » assure un cadre de la maison qui a requis l’anonymat.

A l’heure du numérique, la structure aura plus de visibilité, attirera plus d’apporteurs d’affaires pour une meilleure dynamique. La LNB a pris une nouvelle dimension depuis qu’elle est dirigée par celui qui est surnommé Zogang. On dira simplement que le chef de l’état ne s’est pas trompé en le nommant à la tête de cette structure.

Ismail GNONRONFIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité