ECONOMIE

Ligne ferroviaire Benin-Niger : Les deux pays conviennent de la fin

Le Vendredi 22 juillet 2022, à Niamey au Niger, le Bénin et son voisin du Niger sont convenus, de commun accord de finir avec le contrat de concession de la voie commune. C’était sous la supervision du Ministre d’État chargée du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale, Abdoulaye Bio à la tête d’une forte délégation composée du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation, Séverin Quenum ainsi que de leurs collaborateurs. La signature du protocole relatif à la résiliation des contrats de concession portant sur la ligne ferroviaire Benin-Niger entre Cotonou et Niamey s’est déroulée corps à corps avec l’autre partie, une délégation nigérienne présidée par son Premier Ministre. Un grand pas qui vient mettre de l’eau dans le vin dans les relations des deux pays et pour lequel les deux pays ont eu des brouilles longtemps.

En effet, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet de réalisation et d’exploitation d’une voie ferroviaire à ligne unique entre les deux pays, y compris les sociétés du groupe Bolloré, deux contrats de concession portant sur ledit projet avaient été signés entre les parties. Mais dans la mise en exécution, des circonstances imprévues, en particulier d’ordre judiciaire et contentieux, ont contraint les parties en contrat déjà de signature, à cesser tous travaux relatifs audit projet. Ainsi, par cet état de chose, les objectifs pour lesquels les parties en contrat s’étaient réunies pour satisfaire une fin bien précise n’ont pas pû être atteint et devenus caduques, malgré leurs efforts et volontés respectifs, d’atteindre lesdits objectifs prévus par ces Contrats de Concession.

Ainsi, les deux pays se sont accordés, avec le groupe Bolloré, pour convenir, de façon consensuelle, d’un protocole de résiliation dont la signature a été faite lors d’une cérémonie fort simple mais riche en émotions fortes. Cette signature vient mettre un terme définitif aux conventions de concession signées par les États du Bénin et du Niger avec BENIRAIL INFRASTRUCTURES et BENIRAIL EXPLOITATION.
Par ailleurs, toujours dans ce cadre, la délégation béninoise conduite par le Ministre d’État, Abdoulaye Bio Tchané, a été reçue en audience par le Président de la République du Niger, Mohamed Bazoum. À cette occasion, Abdoulaye Bio Tchané a transmis au Président de la République du Niger, les salutations du Président de la République du Bénin, Patrice Talon souhaitant de voir les deux pays frères et amis renouer leur partenariat dans tant et plusieurs autres domaines à savoir le compact régional Bénin-Niger avec le Millennium Challenge Corporation (MCC), la construction du pipeline Niger-Bénin et autres.

Aristocrate Goussikindé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *