AFRIQUEECONOMIEMONDE

Le FMI approuve le décaissement immédiat de 22,1 millions de dollars en faveur du Bénin

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé, 21 juin 2019, la quatrième revue de l’accord triennal en faveur du Bénin au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). En achevant la revue, La décision du conseil d’administration a approuvé un décaissement de 22,1 millions de dollars en faveur du Bénin.

Selon le communiqué 19/230 du 25 Juin, publié sur le site de l’institution, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé vendredi, un décaissement immédiat de 22,1 millions de dollars en faveur du Bénin dans le cadre de la Facilité de crédit élargie (FCE), approuvant ainsi la performance « très satisfaisante » du pays.

  • La décision du conseil d’administration permet de décaisser immédiatement environ 22,1 millions de dollars en faveur du Bénin.
  • Les résultats du programme ont été très satisfaisants pendant la quatrième revue.
  • Pour orienter le ratio d’endettement fermement à la baisse, il est essentiel de maintenir un déficit budgétaire inférieur à 3 % du PIB en 2019 et en 2020, ainsi que de renforcer la gestion de la dette.

À l’issue des débats du conseil d’administration, M. David Lipton, premier directeur général adjoint et président par intérim, a prononcé la déclaration suivante :

CANAL PLUS

« Les résultats macroéconomiques et budgétaires obtenus par le Bénin dans le cadre du programme appuyé par le FMI restent solides. Tous les critères de réalisation quantitatifs à fin 2018 et tous les repères structurels ont été observés. Les mesures macroéconomiques et structurelles énoncées par les autorités sont appropriées pour atteindre les objectifs du programme et les risques entourant l’exécution du programme sont jugés gérables.»

« Pour assurer la viabilité de la dette, il est essentiel de maintenir le déficit budgétaire en deçà de 3 % du PIB en 2019 et par la suite. Les autorités mettent en œuvre un ensemble ambitieux de mesures fiscales qui est axé sur une réduction des dépenses fiscales. Le déficit devrait ainsi être ramené de 4,0 % du PIB en 2018 à 3,0 % du PIB en 2019. »

Cette décision qui permet de décaisser 15,917 millions de DTS (environ 22, millions de dollars) immédiatement en faveur du Bénin, porte le total des décaissements au titre de l’accord à 79,585 millions de DTS (environ 110,4 millions de dollars).

L’accord triennal en faveur du Bénin, portant sur un montant de 111,42 millions de DTS (environ 154,6 millions de dollars, ou 90 % de la quote-part du pays lorsque l’accord a été approuvé), a été approuvé le 7 avril 2017. Il vise à appuyer le programme de réformes économiques et financières du pays, et met l’accent sur le relèvement du niveau de vie et la préservation de la stabilité macroéconomique.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité