mercredi, 17 août 2022
Flash info
A LA UNEECONOMIE

Initiative pour la Résilience Climatique du bassin de l’Ouémé (OCRI) : La mise en œuvre actée

Un accord de financement du Projet Initiative pour la Résilience Climatique du bassin de l’Ouémé (OCRI) a été signé le jeudi 21 juillet 2022, entre l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et le Fonds Vert pour le Climat. La cérémonie de signature s’est déroulée entre les 4 murs du ministère du cadre de vie et du développement durable, couronnée bien évidemment par le maître des lieux, le ministre du cadre de vie, José Didier Tonato. Il s’agit d’un projet dont la signature tombe à point nommé pour le Bénin qui va profiter de cette aubaine pour faire face aux effets néfastes du changement climatique dans le bassin de l’Ouémé, étant une forte potentialité de production agricole.

D’un coût global estimé à 35 millions de dollars US dont 18 millions financé par le Fonds Vert pour le Climat, c’est un projet conçu par le ministère du cadre de vie et du développement durable en partenariat avec la FAO. Il participe ainsi de la volonté du Gouvernement du président Patrice Talon à réformer entièrement le secteur agricole au Bénin en permettant une situation climatique favorable à la production agricole, avec comme impact de faire jouir convenablement aux milliers d’agriculteurs et paysans travaillant dans ce secteur, du fruit de leur labeur. Ainsi, les conditions de travail de 330.000 paysans seront améliorées et environ 95.000 ha d’écosystème exposés aux perturbations et aux effets des changements climatiques ainsi qu’aux évènements météorologiques imprévus et extrêmes dans le Haut et Moyen bassin de l’Ouémé seront notemment seront désormais facile d’exploitation agricole. Les zones d’intervention couvertes par le projet sont les communes de Zogbodomey, de Zangnanado, de Glazoué, de Djougou et enfin de Copargo, et ce, pour une durée de six (06) ans.

Le Ministre en charge du cadre de vie, après avoir remercié les partenaires à la réalisation du projet, a rassuré ces derniers de la bonne application sans faille et sans erreur dudit projet pour le bonheur et l’épanouissement de l’ensemble des populations du bassin de l’Ouémé. Quant au Représentant résident de la FAO, Isaias Angue Obama Oyana, en oiseau de bon augure, s’est déjà réjouit d’avance de la réussite sans faute du projet Initiative pour la résilience climatique du bassin de l’Ouémé, exprimant par ce biais, toute sa satisfaction à la signature du présent accord entre l’institution dont il représente et l’État du Bénin, souhaitant une longue coopération entre les deux instances.

Aristocrate Goussikindé

Articles liés
A LA UNEPOLITIQUE

Changement à la tête de l’Union Progressiste (UP) : Le Pr Djogbenou, Eche Omo (Avec lui, nous tresserons la nouvelle corde à l’ancienne dixit Moukaram Badarou)

Depuis quelques jours maintenant, nous avons assisté à un réaménagement à la tête du Parti…
Lire l'article
A LA UNEECONOMIE

Affaire Komi Koutché à la CRIET : L’ancien ministre des Finances de débouté par la chambre d'appel de la CRIET

Komi Koutché n’a pas pû obtenir gain de cause suite à sa condamnation à 20 ans de prison…
Lire l'article
A LA UNESecurité

Direction de l’Emigration et immigration : Roger Tawes nommé Directeur

Le commissaire principal de police, Roger Tawes, prendra désormais la tête de la Direction de…
Lire l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.