Site icon Bénin Espoir

Désignation de Boni Yayi comme Mediateur en Guinée : Les Démocrates apprécie le geste de Patrice Talon

À l’issue du dernier Sommet des chefs d’États et de gouvernement de la CEDEAO, s’étant déroulé en fin de semaine dernière à Accra au Ghana et conduite par le président Ghanéen, Nana Akufo Addo, et président en exercice en ce moment de l’institution sous-régionale, puisque ayant cédé sa place lors de cette même rencontre à un autre, il a été pris de nombreuses décisions dans le cadre de la résolution des problèmes que connaissent les trois pays de la région dirigés par des putschistes. Parmi ces décisions, le cas de la Guinée a été abordé par la nomination d’un Mediateur en la personne de Thomas Boni Yayi, ancien président de la République du Bénin.

Le parti d’opposition Les Démocrates, par la voix de son Vice-President, Nourénou Atchadé s’est prononcé sur cette décision et a donné son avis là-dessus. << La désignation du président Boni Yayi par la CEDEAO est un honneur pour le pays et pour le parti Les Démocrates. Nous parlons d’un monsieur qui a été président du Bénin pendant 10 ans, qui a rendu le pouvoir démocratiquement, et qui a toujours organisé des élections démocratiques dans son pays. Il s’agit d’un monsieur qui mérite toute cette responsabilité >>, a déclaré le Vice-President du parti, tout en remerciant le président de la République Patrice Talon, ayant certainement mis son grain de sel en appuyant une pareille décision des chefs d’États de l’institution sous-régionale.

<< Je salue le président du Bénin qui a eu certainement son mot dans cette désignation >>, a reconnu Nourénou Atchadé sur la chaine de télévision privée Canal 3 Bénin. Ce qui réconforte encore davantage le parti d’opposition, c’est la forte implication du président patrice Talon dans le choix de la CEDEAO.
Par ailleurs, il faut noter qu’il s’agit d’une nouvelle qui ne réjoui pas que Les Démocrates, mais également et surtout les Guinéens eux mêmes. Ils ont apprécié la personne de Boni Yayi en tant que président ayant gouverné pendant 10 bonnes années le Bénin et qui, en fin de mandat, a transmis sans tapage, ni bruit, le pouvoir à son successeur. L’ancien médiateur et que remplace Boni Yayi dans les prochaines négociations en Guinée, Ibn Chambas, a été rejeté par les acteurs politiques du pays de ce pays.

Aristocrate Goussikindé

Quitter la version mobile