A LA UNEBéninPOLITIQUESOCIETE

Célébration de la Journée Internationale des Filles (JIFi) : Le message du ministre Véronique TOGNIFODE

À l’instar de la communauté internationale, le Bénin célèbre, le lundi 11 octobre 2021, la Journée internationale de la fille (JiFi).

En prélude à la célébration de l’édition 2021 de la Journée internationale des droits des filles, Madame Véronique TOGNIFODE, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance était face aux journalistes le samedi 09 octobre 2021 à Cotonou. Dans un message délivré à la presse, la Ministre a, dans un premier temps, fait le point des actions menées ces derniers mois par le Bénin en matière du respect des droits des filles. Elle a expliqué qu’au Bénin, les filles sont de plus en plus respectées et que le Gouvernement amplifie les actions pour les protéger et décourager les actes de violences à leur endroit. Ensuite, elle a remercié les partenaires qui s’investissent aux côtés du Gouvernement pour l’épanouissement et l’autonomisation des filles au Bénin. Pour finir, Véronique TOGNIFODE a invité le peuple béninois à rester mobilisé pour davantage actions en faveur des filles, mères de demain.

Lire le message de la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance :

Béninoises, Béninois,

Chers compatriotes,

Le Bénin, à l’instar des autres pays membres des Nations Unies, célèbre le 11 octobre 2021, la Journée internationale de la fille (JiFi). Instaurée par l’Assemblée Générale des Nations unies, cette journée offre l’occasion pour les acteurs intervenant dans la promotion et la protection de la jeune fille, future femme, de faire le bilan des actions menées, les écarts observés dans la mise en œuvre des engagements pris et de réfléchir à des stratégies de résolution des écarts, à des mesures de renforcement et d’accélération des actions.

Béninoises, Béninois,

Le Bénin est partie prenante de plusieurs accords et conventions au plan international en matière de protection de l’enfant et plus particulièrement de protection de la fille. Ces engagements sont traduits au plan national par des politiques, des programmes et projets de promotion de la fille béninoise.

Depuis 2016, le Gouvernement de son Excellence, le Président Patrice TALON, a introduit plusieurs réformes dont l’objectif est d’assurer aux jeunes filles, l’éclosion de leur potentiel, leur développement et leur épanouissement.

Au nombre des actions entrant dans le cadre de ces réformes, l’on recense :

– L’exonération des frais de scolarité à toutes les filles des cours primaires et secondaires et de quelques filières des lycées ;

– La distribution systématique de kits scolaires à toutes les filles orphelines ou vulnérables à partir de la classe de CM1 jusqu’en Terminale ;

– L’attribution de bourses d’étude aux meilleures filles des filières techniques des lycées.

LNB

Outre, ces actions dont le but est d’assurer l’éducation des filles, le Gouvernement du Bénin, à travers le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance mène plusieurs activités pour permettre le développement personnel et professionnel de la jeune fille béninoise. La campagne AGBAZATCHE est un des projets sectoriels dont l’objectif de sensibiliser les jeunes filles des collèges et lycées sur les comportements à risque, la santé sexuelle et reproductive. Plus encore, le Projet régional sur l’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel (SWEDD) dont le Gouvernement du Bénin est bénéficiaire, s’emploie à réaliser les droits et le plein potentiel des 3 302 000 jeunes filles et garçons d’ici 2024. C’est un projet dont les actions plus orientées vers les questions des jeunes filles.

Il faut noter également que le Gouvernement a développé plusieurs programmes tels que le Programme cash plus care qui vise à éradiquer le mariage des enfants et des adolescentes à travers l’élimination de la pauvreté en leur accordant des facilités pour se maintenir dans le système éducatif. C’est un programme qui a impacté 26000 filles des ménages pauvres identifiés dans plusieurs communes du Bénin.

Dans le but de renforcer la protection des filles et de leur assurer un environnement sécurisé, Le Gouvernement a transmis, il y a quelques jours seulement, à l’Assemblée nationale pour une étude en procédure d’urgence, un projet de loi portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe des personnes et de protection de la femme en République du Bénin. Mais avant cela, des actions concertées sont menées par nos services et ceux de la police et de la justice pour réprimer les actes de violences sur les filles.

Il s’agit d’autant d’engagements que le Gouvernement a pris pour permettre aux filles béninoises de développer leur potentiel et de s’épanouir.

Toutefois, je voudrais lancer un appel à tous, pour que chacun et chacune puisse rester garant des textes de la République en veillant au respect des droits des filles pour la réalisation des Objectifs du Développement Durable à l’horizon 2030. C’est un défi à relever car nous ne saurons continuer à briser l’avenir des filles, en perpétuant des attitudes et pratiques défavorables à leur épanouissement

Je reste convaincue, mes chers compatriotes qu’ensemble, nous relèverons les défis auxquels les filles sont confrontées au Bénin afin que les indicateurs s’améliorent considérablement.

Vive la Journée Internationale de la Fille !

Vives les filles béninoises !

Ensemble pour un Bénin digne des enfants !

Je vous remercie.

Source : gouv.bj

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité