SOCIETE

Bilan des activités de la SGDS-GN : Deux années parfaitement exécutées et réussies

C’est sous le couvert d’un entretien avec la presse le mercredi 06 juillet 2022, que le Directeur de la Société de Gestion des Déchets et de la Salubrité Urbaine du Grand Nokoué (SGDS-GN SA), Valéry Lawson, a fait le bilan de deux années d’activités de la SGDS-GN. Dans ses explications, le Directeur est revenu sur les redevances que doivent payer les ménages.

<< Nous avons voulu que cette redevance soit adossée aux factures d’électricité et d’eau, mais les autorités, au plus haut niveau, ont décidé de ne plus retenir cette option (…) donc, il n’y a rien qui soit payé sur les consommations d’eau et d’électricité à l’heure où je vous parle >>, a déclaré Valéry Lawson tentant de montrer qu’il n’était pas prévu que les services de la société se déroule comme cela se fait actuellement, c’est-à-dire, gratuitement. Les redevances devait être incorporées dans les tarifs de consommation d’électricité et d’eau. L’initiative, n’ayant pas pu se réaliser, faute de d’absence de formule de prélèvement.

Toutefois, à partir de l’année prochaine, c’est-à-dire 2023, tout sera rétabli en la matière pour une participation pécuniaire désormais des ménages pour le ramassage de leurs ordures, selon le Directeur. << Ce qui est envisagé, c’est que les ménages puissent payer directement… Les travaux qui sont en cours permettront de déterminer une redevance et donc nous travaillons pour que d’ici à la fin de l’année ou début janvier que cette redevance soit effective >>, a annoncé le Directeur de la SGDS-GN, soulignant que c’est le Gouvernement qui y travaille, en main de maître pour trouver la formule adéquate qu’il faut pour cette entreprise.
En ce qui concerne le bilan de deux années d’activités au service de la salubrité dans le grand nokoué, les communes du grand nokoué, rappelons le, regroupe Cotonou, Porto-Novo, Abomey-calavi, Ouidah, Sèmè-Podji , la SGDS-GN a ramassé plus de 750000 tonnes de déchets dans 438000 ménages ; 1200 emplois directs et durables avec une facilité de près de 1,7 milliards ; 550 tricycles aux petites et moyennes entreprises engagées dans pre-collecte des déchets. << De 2020 à 2022, nous avons considérablement amélioré la collecte. Nous sommes passés de 18000 tonnes de déchets collectés par mois à 28000 tonnes de déchets collectés par mois >>, a annoncé Valéry Lawson.

Aristocrate Goussikindé

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Conseil des Ministres du 06 décembre 2023 : L’intégralité du compte rendu

Le Conseil des Ministres s’est réuni mercredi, le 06 décembre 2023, sous...

28ème Conférence des Nations Unies sur le Climat (COP 28) : TALATA galvanise les négociateurs Béninois

  La Vice-présidente de la République du Bénin, Madame Mariam CHABI TALATA...