A LA UNEAFRIQUEANNONCESBéninCOMMUNIQUEECONOMIEMONDEPOLITIQUESOCIETE

Bénin – Nigeria : Opérationnalisation du poste-frontière de Segbana : La réaction de l’He Issa Salif

À l’occasion d’une réunion interministérielle tenue au poste des douanes de Segbana, le mardi 21 mai 2024, le Bénin et le Nigéria ont décidé de créer un comité conjoint bipartite pour rendre rapidement opérationnel, le poste-frontière entre Segbana au Bénin, Tsamiya et Anguwar Sule Wara au Nigeria, en vue de faciliter les échanges commerciaux entre les deux pays.
Avec cette opérationnalisation, les marchandises pourront quitter le Port Autonome de Cotonou (PAC) pour le Nigeria via Segbana. L’honorable Issa Salifou Saley estime que cela constitue une énorme opportunité pour le Bénin et particulièrement la commune de Kandi. « Aujourd’hui, Kandi est sauvé. Et à travers Kandi, le Bénin sera sauvé. Depuis la fermeture de la frontière, les camions ne passent plus. Eh bien, le Nigéria a ouvert sa frontière au Bénin. Et ça, il faut remercier le Président de la République, Patrice Talon qui a travaillé depuis des mois avec son ministre des Finances et le ministre des Affaires étrangères. Je les ai vus faire, parce qu’à chaque fois, il m’associe pour que ça puisse aboutir. J’ai vu comment le Président s’est battu », a-t-il signifié.
L’honorable Issa Salifou Saley a aussi laissé entendre que l’opérationnalisation du poste-frontière entre Segbana et le Nigéria permettra de combler le déficit créé par la fermeture de la frontière nigéro-béninoise. « Je dois vous dire que par le passé, sur 1 000 camions de marchandises qui vont au Niger, 990 retournent pour aller au Nigéria. La plupart de ces marchandises appartiennent aux Nigérians. Alors aujourd’hui, avec le dynamisme de notre Président de la République, de son Ministre des Finances et du Ministre des Affaires Étrangères, ils vont régler définitivement ce problème de notre port. Le port va maintenant tourner en plein régime. Et tout ça va passer par Kandi. Ainsi, les jeunes de Kandi auront un travail. Les transporteurs de Kandi auront du travail », a-t-il renchérit.

Mesmin Afanou

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Liés

Reddition de comptes dans la commune d’Abomey-Calavi : AHOUANDJINOU dresse le bilan

Les membres du conseil communal d’Abomey-calavi ont tenu la première séance de...

Après sa sortie de la CEDEAO : Le Burkina menace de quitter l’UA et L’ONU

Le Burkina Faso a annoncé sa volonté de quitter l’Union Africaine (UA)...

Le gouvernement en collaboration avec le FMI et la Banque mondiale : Une table ronde organisée

Le mardi 16 juillet 2024 sera organisée à Cotonou table ronde sur...