A LA UNEBénin

BENIN/ACTUALISATION DU FICHIER ELECTORAL : Le Cos-Lepi donne une chance aux retardataires.

Les citoyens béninois en âge de voter ayant manqué l’opération d’enrôlement ont encore la possibilité de le faire. L’opération de collecte des données vient d’être prorogée. Précédemment prévue pour prendre fin le 06 février 2020, la phase des opérations de treize jours ouverte le 25 janvier sur l’ensemble du territoire béninois est repoussée jusqu’au 23 février 2020. Ainsi en a décidé le Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Électorale Permanente Informatisée, Cos Lepi réuni en plénière extraordinaire ce mardi 11 février. Par un communiqué rendu public au terme de cette plénière, le Coslepi invite les citoyens béninois en âge de voter à poursuivre avec les opérations devant aboutir à l’actualisation du fichier électoral national. Une décision qui fait suite à certaines difficultés observées sur le terrain. <<Face à ces difficultés, le COS-LEPI soucieux de doter notre pays d’une liste électorale fiable qui prend en compte tous les citoyens en âge de voter a décidé suite à une plénière extraordinaire ce matin, de proroger le délai des opérations de terrain. Ainsi la collecte des requêtes va se poursuivre jusqu’au 23 février 2020 dans les centres de vote pour permettre aux citoyens retardataires de formuler leurs réclamations>>, stipule l’adresse du président de l’organe chargé de la mise à jour de la liste des électeurs, Jérémie Adomahou. Par ailleurs, dans le cadre des élections communales et municipales de 2020, cette prolongation ne viole aucunement les dispositions légales, rassure le président du Cos Lepi. <<Etant donné que le corps électoral est convoqué pour le 17 mai 2020, le COS-LEPI pour satisfaire aux exigences de la loi 2019- 43 du 13 novembre 2019 portant code électoral en république du Bénin, doit rendre la liste électorale à la CENA le 17 mars 2020 au plus tard, soit soixante jours avant le scrutin.
C’est donc le lieu d’inviter tous les citoyens concernés à se mobiliser pour participer activement à ce dernier ratissage>>, clarifie-t-il. A préciser que la phase des opérations est celle de la collecte des données de terrain. Elle consiste à permettre aux populations de notre pays de formuler des demandes de correction ou de rectification d’informations personnelles ; des demandes de radiation pour des personnes décédées, de mineurs, d’étrangers ou de personnes ayant perdu leur droit civique ; des demandes de transfert de centre de vote ; des demandes d’inscription ; des déclarations de perte de carte d’électeur
demande de duplicatas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité